Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juillet 2016 2 12 /07 /juillet /2016 23:40
visite atelier

j'ai un atelier qui a 4 parties débutons cette visite par la partie atelier

que j'utilise pour les petits formats le dessin et utilisé surtout en hivert

sur cette photo c'est le coin laine et couture notez mon autoportrait

(très valorisant ) et une photo de Telos qu'elle m'avait donné

lors de notre expo commune au jardin mosaïque

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

photodilettante 15/07/2016 07:43

je me souviens de cet échange

tilk 15/07/2016 16:11

et moi donc !!!

Liliane 13/07/2016 20:50

Merci Fernando ! C'est super de nous ouvrir ta porte...
Je trouve les taureaux très beaux. Je déteste les corridas mais j'aime les animaux. Besos.
Toujours pas de connexion. Quand je pourrai j'irai voir sur mon ordi en grand ! Le téléphone portable dépanne quand même !

tilk 14/07/2016 00:42

c'est un très grand plaisir de te revoir ici
muchos besos

Kri 13/07/2016 16:01

Entrée interdite aux chats je suppose :-)

tilk 13/07/2016 17:27

oh non... il y règne en maître...le pire c'est quand il grimpe sur les tableaux grâce
aux liens...
besos

Tmor 13/07/2016 10:52

Merci. C'est sympa de rentrer chez toi !

tilk 13/07/2016 12:06

mi casa es tu casa
amitié

thé âche 13/07/2016 10:48

le rangement est il un art ? majeur ?

Tmor 13/07/2016 12:55

Merci. Sait on peut être un jour...

tilk 13/07/2016 12:09

j'imagine un désordre lyrique !!!!!
amitié
tilk

jean pierre a 13/07/2016 09:56

un chouette "bric a brac" comme tout bon atelier qui se respecte!!! amitiés

tilk 13/07/2016 17:31

surtout avec ma manie de tout récupérer ...
amitié

jill bill 13/07/2016 02:00

Eh oui il faut stocker son matériel... merci jeune homme ;-)

tilk 13/07/2016 17:34

c'était un autoportrait façon photoshop
besos

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre