Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 09:52

 

 

La force n'est plus là

cette force

qui posait

les couleurs

 

dedans

la fatigue

dehors

du vide

 

même la nuit

ne m'attend plus

on aimerait

être plus léger

mais on s'enfonce

pas à pas

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by tilk
commenter cet article

commentaires

Sedna 06/08/2017 23:28

Un coup de blue's...demain, le soleil reviendra juste pour eclairer ton talent...

Francine 06/08/2017 14:22

La fatigue est un avertisseur du corps qui a besoin d'un peu de détente et de repos. Ce qui semble bien mérité après une telle profusion de belles créations.

tilk 06/08/2017 17:55

on se reposera quand on sera mort
besos
tilk

marine D 06/08/2017 10:41

La force nous abandonne quelquefois, il faut se faire violence... Que le matin et la chaleur du soleil t'éveille et te donne la pêche Tilk

jill bill 05/08/2017 19:35

L'espoir fait vivre, garde-le bien au fond de toi, demain est un autre jour... ;-)

tilk 06/08/2017 17:56

ai je encore de l(espoir !!!!
besos
tilk

chrisy. 05/08/2017 17:29

C'est très sombre dis donc..........j'espère que tu ne le ressens pas réellement .... je ne le souhaite à personne !!!
Allez je vais retrouver du plus flashy sur ta prochaine création
Bise

tilk 05/08/2017 23:22

il y a des jours comme ça !!!! mais la vie prends vite le dessus et c'est repartie
besos
tilk

polly 05/08/2017 14:09

Alors prendre le temps des pas dans la forêt, prendre le temps des pas dans le sable, dans l'eau, laisser vagabonder son regard de la cime des arbres au ciel. Tout en lenteur danser encore la vie au son de l'inspiration.

tilk 05/08/2017 14:44

tu peux pas t'imaginer le plaisir que j'éprouve à te revoir chez moi
tes textes me manquent !!!!
j'espère que tu vas
muchos besos

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre