Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2017 2 26 /12 /décembre /2017 19:21

Ma méditerranée

 

calme tes vagues

cache ta colère

 

doucement tes vagues

je sais que tu as de la peine

que les hommes

t’exaspèrent

qu'ils t'inspire la haine

 

calme tes vagues

cache ta colère

 

ma méditeranée

 

ce n'est pas les présidents

les soldats

les rebelles

ni les passeurs

ni même les profiteurs

 

calme tes vagues

cache ta colère

 

ce sont les enfants

et les femmes

de la misère

que tu échoues

sur tes plages

 

ma méditeranée

 

calme tes vagues

cache ta colère

 

ce sont les enfants

et les femmes

de la guerre

qui fuient

leurs cages

 

calme tes vagues

cache ta colère

 

ma méditeranée

 

sois douce

caresse les

de ta mousse

que leur traversée

soit douce

 

calme tes vagues

cache ta colère

 

porte les nous

pose les nous

ils n'en veulent pas

à nos pensions

 

 

 

ma méditeranée

pose les nous

porte les nous

ils fuient

nos bombes

 

 

 

ma méditerranée

calme tes vagues

calme ta colère

donne leur ton bleu

donne leur ta lumière

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Quichottine 28/12/2017 11:20

Superbe !!!
Pourquoi ceux qui décident ne viennent-ils pas te lire ?
Passe une douce journée Fernando.

Minik do 28/12/2017 07:38

Ton texte est superbe !
Amitié

françoise bonnel 27/12/2017 19:15

tu viens calmer ma colère ???. je rigoooooooooooooooooole.. mais beau texte....

tilk 27/12/2017 20:24

si tu as du chocolat j'arrive !!!!
besazos
fernando

Denise 27/12/2017 16:03

Un grand merci pour ton magnifique texte. Très touchée.
Bisous

tilk 27/12/2017 21:43

c'est très gentil ...je suis profondément touché par ce drame
l'installation que j'ai faite cette expo était pour eux ce sont toutes ces histoires ces carnets de voyage qu'on ne pourra jamais lire
muchos besos

Francois Lagane 27/12/2017 15:33

Un texte apaisant.

tilk 27/12/2017 21:47

il y en a besoin quand on voit les réaction de certains face à ces victimes !!!!
amitié

Francine 27/12/2017 14:33

Un poème très beau et d'une grande profondeur, d'inspiration contemporaine mais sur le sujet éternel des malheurs de l'émigration.
Très belle installation.

tilk 27/12/2017 21:52

merci beaucoup ...je suis moi même un déraciné....
cela peut arriver à tout le monde !!!
besos

Ariaga 27/12/2017 12:30

Superbe ! Merci pour ce cadeau de fin d'année que je vais recopier pour le garder. Bises.

tilk 27/12/2017 21:55

merci beaucoup ça me touche vraiment !!!
besos mon amie

Maria-Lina 27/12/2017 12:26

Que c'est beau, la mer on la préfère douce!!! Bisou, bon mercredi tout doux!

tilk 27/12/2017 21:58

muchas gracias
besos
tilk

thé âche 27/12/2017 12:00

depuis des millénaires la mer du milieu nous berce et nous fait peur ; elle est notre mémoire aussi, penser à elle penser à nous humains ( et priez Dieu que tous nous puisse absoudre : François)

tilk 27/12/2017 23:33

avant pour moi elle était bonheur c'est ma mer je suis né au pied de ses vagues à Puerto Sagunto
dans le "pais valenciano"
amitié

Betty.... 27/12/2017 09:25

Majestueusement écrit ....

tilk 27/12/2017 23:45

merci cela me touche
muchos besos
tilk

jill bill 27/12/2017 01:21

Nous aussi avons connu l'exode avec nos guerres... le genre humain a le droit au bonheur, vivre de malheur n'est pas vivre, alors oui ils fuient une terre qui les malmène par bateau entier...et à la grâce de Dieu comme on dit !

tilk 27/12/2017 23:46

a bas toutes les guerres et toutes les frontières !!!!
muchos besos
tilk

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre