Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2018 2 25 /09 /septembre /2018 22:35

Il y a des mots , des images , des parfums

des voix qui nous obsèdent et tout cela

certains soirs est tellement fort

que cela nous empêche de respirer

ces soirs là on tremble tant de tout notre corps

qu'on à du mal à parler , à écrire et même à penser

c'est tellement en nous

c'est tellement une maladie

qu'on a besoin de guérir

de parler de ce qu'on ressent

et de parler de ces terribles soirs

si vous le voulez bien

vous allez assister à la naissance

d'un recueil ou je vais tenter

de me libérer de cette obsession

de tirer un trait sur ces soirs

et aller vers des matins ensoleillés

 

 

encore un soir

 

Encore un soir

proche des autres

tout près

semblable

encore un soir

qui s'encastre

aux autres

dans cette

accumulation

de soirs mortels

sans toi

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

CorpsRimes 27/09/2018 19:17

Bonsoir Tilk,

Ecrire, tout comme peindre, c'est mélanger par touche de nos mots et maux, ce qui vient du plus profond de notre jardin intérieur, qu'il faut savoir défricher pour mieux de nouveau le cultiver....
De bien jolis mots Tilk, écrire pour être libre, être vivant, dans la vie !
Belle soirée,
Bisous,
CorpsRimes

Sedna 26/09/2018 15:16

Pour moi, la poésie est une vraie thérapie . J'y laisse tellement de sentiments , de choses..Ecris comme tu peins pour te donner des ailes et voler au-dessus de la réalité ..

tilk 27/09/2018 00:53

tu as raison la poésie nous permet d'aller chercher plus loin en nous
muchos besos
tilk

thé âche 26/09/2018 10:55

avec l'âge nous sommes de plus en plus peuplés, des univers qui exigent des réponses, des présences ? ..;

tilk 27/09/2018 11:15

besoin de faire des bilans !!!!
amitié
tilk

Quichottine 26/09/2018 10:05

Écrire c'est vivre... alors, continue à écrire, Tilk. Tes poèmes ne laissent jamais indifférent.
On vit avec ses souvenirs, on écrit pour ne rien oublier.
Et c'est si beau chez toi.
Merci !

tilk 27/09/2018 11:16

noà te puedes imaginar el placer que me haces
a cada vez que vienes a verme
besotes tilk

marine D 26/09/2018 09:25

Quand enfin le matin pointe son nez, on apprécie la fin de la nuit, des angoisses, de l'absence, des regrets qui nous serrent le coeur au plus profond, la vie, le quotidien , les choses sans importance vont secouer un peu nos chagrins...

tilk 27/09/2018 11:29

c'est vrai que dans ces cas là on apprécie les matin...
muchos besos
tilk

tmor 26/09/2018 09:13

On fait avec ce que l'on est et parfois ça nous fait évoluer. Ton expression poétique en est la preuve.

tilk 27/09/2018 11:35

créer nous sauve !!!!
amitié
tilk

Betty 26/09/2018 08:56

Tu nous livre ton Ame et c'est déjà Promesse de Beau et d'émotions ...Tu écris Bien en peu de Mots

tilk 27/09/2018 11:56

je laisse (je crois) le lecteur s'imaginer le reste
muchisimos besos
fer

françoise bonnel 26/09/2018 08:26

le "sans toi", peut être l'Espagne, ton épouse, tes enfants, l'équilibre personnel.... c'est un terme global finalement un peu comme "on". poétique sûrement. tu écris bien, poursuis. merci.

tilk 27/09/2018 11:57

rien de tout ça !!!
muchos besos

jill bill 26/09/2018 00:36

Le terme sans toi en dit long... et oublier n'est pas chose aisée... merci Tilk, bises

tilk 27/09/2018 11:44

il va bien falloir passer à autre chose !!!
muchos besos
tilk

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre