Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2019 3 06 /02 /février /2019 00:40

 

 

Le silence

brûle

l'air

que je respire

effrayé

il enflamme

le vide

que tu as laissé

 

 

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0

commentaires

Muriel Angel D 09/02/2019 08:38

De bien jolie ligne décris, de nostalgie pour cette flamme, qui respire d’inspiration.
Bon samedi.

Mo 06/02/2019 20:04

Quelle chaleur, quelle flamme!
Bonne soirée,
Mo

Betty... 06/02/2019 13:26

Bel é-crit , silencieusement sublime !!!

Sedna 06/02/2019 11:45

Belle métaphore

tmor 06/02/2019 07:42

Le silence inflammable ?

jill bill 06/02/2019 03:40

Le silence de l'absent/e, c'est un feu qui vous consume, un chagrin d'amour aux airs d'enfer.... bises, jill

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre