Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2019 5 05 /07 /juillet /2019 23:27

 

Bruits de fond

sourds

distillés

goutte à goutte

ouvrant l'espace

à d'autres sons

qui entraînent 

mes pensées

laissant libres

mes gestes

puis encore

d'autres sons

qui occupent l'espace

ou mon corps entre

en écho aux ondulations

frénétiques du pinceau

et je lutte

pour ne pas fermer les yeux

qui dialoguent avec les couleurs

j'aime ces moments

Bruits de fond
Bruits de fond

Partager cet article

Repost0

commentaires

Le petit monde de DJENNIE 09/07/2019 23:41

J'aime le mélange. Bravo

tilk 11/07/2019 00:31

muchas gracias
besos
tilk

Rose63 06/07/2019 23:40

Tienes el talento
Tienes la sensacion
Sabes perfectamente bien como expresarlo
Y nos invitas a tu arte.
Simplemente aprecio
Buen domingo Tilk

tilk 07/07/2019 12:35

muchas gracias
aprecio
besos
tilk

sissi63 06/07/2019 22:06

Coucou Tilk,
Merci pour ce joli voyage.
Bises et bonne soirée

tilk 07/07/2019 12:42

un voyage dans le laisser aller !!!
besos
tilk

Mo 06/07/2019 21:58

Il y a un côté photographie de galaxies...
C'est donc du bruit de fond interstellaire. ;-)
Bonne soirée Tilk
Mo

tilk 07/07/2019 13:10

ou alors inter-terrieur !!!
amitié
tilk

Sedna 06/07/2019 16:35

Un voyage extraordinaire en ta compagnie

ABC 06/07/2019 16:27

Communion des sens de l'artiste avec l'œuvre qu'il crée !

Pascale MD 06/07/2019 13:49

A présent que je "joue" avec la peinture digitale, je me rend compte que pour tes créations, il faut maîtriser pour parvenir à avoir l'esprit créatif. Ce que j'ai en d'autres domaines me manque encore cruellement dans celui-ci ;-)
Trois interprétations des bruits de fonds, trois émotions, et le tout agrémenté d'un joli texte.
Bises et bonne journée

tmor 06/07/2019 08:33

Tu cartographie très bien le bruit je trouve

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre