Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2020 4 04 /06 /juin /2020 00:16

Je chante en silence


 

Je chante en silence

Je laisse les pages se tourner seules

Au fond des failles inutiles...

Il est passé

Furtif au coin de l’œil

Il a parlé en invisible

A quelques traces au fond de moi

Et j'ai refais silence

Et laisser la brise courir dans mes nerfs

J'ai repris une poignée de terre

Et j'ai chanté en silence

Il attend immobile

Sur le bord du chemin

La peau de crevasses et sillons

Laisse le passant cheminer

L'ai touché au passage


 

C.Pilard

d'autres voies
Partager cet article
Repost0

commentaires

Francine 05/06/2020 10:49

Comme les traces sur un vieux mur. Très beau

Mo 04/06/2020 21:02

Tu nous demandes de descendre? ;-)
Bonne soirée à toi Tilk
Mo

Sedna 04/06/2020 15:06

les flèches indiquent le bas, allons vers les mots qui nous portent plus haut

chatou11 04/06/2020 14:50

Coucou Tilk,
Joli poème pour accompagner ton oeuvre. Je prends plaisir à décrypter tout ce que je vois: des visages et des petits animaux, mais la flêche de gauche m'emmène à l'enfer....
Je ne reçois toujours pas ta newsletter et je ne vois pas où me réinscrite. Pourrais-tu me donner un lien?
Belle fin de semaine et besos
chatou

thé ache 04/06/2020 11:21

pour faire échos : la chanson d'Aragon : je chante pour passer le temps...

Pascale MD 04/06/2020 09:14

Je vois encore un personnage dans ton ouvrage, mais manifestement, il ne veut pas suivre le sens des flèches.
Bises et bonne journée

Tmor 04/06/2020 08:45

Très émouvante cette descente au find fond du non sens

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre