Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 00:59

 

Les couches

errent

dans l'espace

et viennent

se coller

à la fenêtre

tel un peuple

de nuée

aimanté

les couches

la nuit

elles se collent

à ma toile

magnétisées

par les jaunes

et les ocres

les couches

le matin

je n'ai plus qu'à

les attacher

Partager cet article
Repost0

commentaires

jill bill 26/06/2020 00:11

La nuit c'est comme une île pour l'artiste, le jour s'est éteint, les hommes endormis, à toi et tes pinceaux d'agir... ,-)

Mo 25/06/2020 20:28

Ce sont de belles superpositions...
Bonne soirée Tilk,
Mo

Sedna 25/06/2020 17:11

Et nous les decouvrons au matin, assemblées pour notre plaisir

thé ache 25/06/2020 11:05

un géologue dirait stratification, un historien dirait générations, un poète glisserait : rencontres ?

ABC 25/06/2020 10:29

Le jour renforce les intuitions du jour, quand ce n'est pas l'inverse...

Tmor 25/06/2020 09:06

Poétique du processus on se sent dedans, impliqué, merci.

broutilleb 25/06/2020 08:51

tu piques ma curiosité

tilk 27/06/2020 02:01

un peu plus j'espère !!!
abrazos
fernando

Betty... 25/06/2020 08:43

Les nuits te parlent bien ....Besos

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre