Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 21:22

Au réveil

Parfois

Je m'endors

Je reste allongé

Comme une pierre

Et des insectes

Font de l'escalade

Sur mon corps

Tandis que le vent

Tente vainement

De ma parler

De ce qu'il a vu

Sur d'autres pierres

 

Qui va se lever

Mon corps

Mon esprit

 

parfois

Je suis au travail

Alors que

Je n'ai pas encore

Pris mon petit déjeuné

 

 

 

 

 

 

Au réveil
Partager cet article
Repost0

commentaires

eva 27/04/2020 10:19

Une aile d'oiseau entravée par une rangée de fils... Très belle métaphore de la condition humaine...

Ren 15/07/2012 15:22

C'est une pierre
Qui s'endort
Sous le soleil
Lourde de mémoire

Ce sont des hommes
Qui la réveillent
Et la charrient
Contre les pentes

C'est un pierre,
Un esprit, une sentinelle
Qui est dressée, solitaire
Contre le vent

C'est une énigme
La présence, qui jette un défi
A la physique de Newton

Mais tu t'endors,
Et à son ombre
Les papillons se posent

Comme ils se sont posés
Sur le menhir dressé
Juste à côté.


RC

Dane 17/10/2007 20:38

Retrouver un équilibre, aler vers une harmonie pour que l'esprit et le corps se lèvent en même temps...;-)et puis non, Tilk, chacun sa vie!A tout bientôtDane

Dane 22/05/2007 10:40

Fernandoj'adore ce texte,  c'est court et fort et vrai comme je les aime!superbe!A tout bientôtDane

zara 13/05/2007 22:53

j'aime bien...et je comprends, je vis des fois des choses pareiles!

Artno 11/05/2007 14:44

parfois mêmeau couchéon se réveilledebout comme un ialongé sur son litfatiguéd'avoir dormi

Gaïa 09/05/2007 12:30

J'aime!! Rien d'autres à dire... J'aime.

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre