Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2007 4 10 /05 /mai /2007 23:14

lourd

 

on avance péniblement

dans un monde

lourd

compact

boueux

destrempé

collant

avec notre fardeau

pesant

écrasant

chargé

par une main

lourde

de châtiments

on avance

dans ambiance

accablante

opprésante

éttouffante

orageuse

peu à peu

on s'alourdit

on devient balourd

lourdeau

frustre

epais

optus

borné

et puis

pateau

lent

embarrassé

maladroit

comme prit

dans un mécanisme

ou les portes

ne s'ouvrent que lorsque

les précédantes sont fermées

comme si entre la naissance

et la mort

la vie n'avait pas d'importance

Partager cet article
Repost0

commentaires

Xoumette 12/05/2007 10:11

Il y a des jours où nous nous enfonçons dans une boue lourde, gluante rencontrée sur un chemin qui apparemment bien sec et lumineux...Bisous

lilie 12/05/2007 01:09

bonsoir fernando , tu écris sur le fardeau, le poids de la croix  que chacun doit porter et de mon côté sur mon besoin de légereté, liberté......même constat  sur cette lourdeur qui nous opprime, bon week end à toi      bisous de lilie

Michel 11/05/2007 21:03

Bonsoir FernandoOn à besoin d'apesanteur.Amicalement                                      Michel

fazou 11/05/2007 20:56

La vie, entre une inspiration et une expiration…

Tessie 11/05/2007 16:29

C'est un texte très oppressant.... Jusqu'au dernier mot ou l'on respire enfin... J'aime beaucoup sa cadence puis la chute. Bonne soirée, Tessie.

Artno 11/05/2007 14:40

en effet bien pesant tout ceci... des mots bien pesés

Petit Ange 11/05/2007 12:59

j'ai bien recu ton mail...sourire...ce soir je te répondrai...bonne journée à toi...Petit Ange...

bettina 11/05/2007 12:46

Oui le dépit...pèse, il apaise aussi. C'est mal fait tout ça...Sinon comment je fais? Je sais pas c'est ça le problème ou pas...

laurence 11/05/2007 11:39

Oui...oui.. on avance dans un monde lourd!! Hélàs! Trois fois héla! Résistons!

lacigale 11/05/2007 09:03

et parfois, on se libère de ce flot pesant pour retrouver la légéreté d'une vie qui nous emporte avec elle...

Gaïa 11/05/2007 08:53

Et puis un jour, on peut décider d'intégrer la légèreté parce que la lourdeur... oui, mais ça ne change rien et puis ça fatigue... alors, tentative...

MP 11/05/2007 07:27

Et sans cadence, on avance, en silence, on avance , et la corde balance.
MP

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre