Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 22:21

il y a de la terre 
                         sur moi
                         en moi
de plus en plus
de terre
                         sur moi
                         en moi
la terre sur moi
se mélange
à la terre en moi
elle utilse
les larmes
                  du dedans
pour faire 
de la boue
sur moi
la terre du dedans
utilise les masques
                                  du dehors
pour me pétrir
dedans
elles sont complices
elles se mélangent
se malaxent
jusqu'à se confondre
pour me façonner
un moule
dehors 
pour moi 
               dedans
jusqu'a me remplacer
me faire disparaître

alors j'ai creusé
j'ai creusé
jour et nuit
j'ai creusé jusqu'à
me perdre
aux limites de moi même
grâce au fil
que tu m'as tendu
                              en moi
alors j'ai creusé 
jour et nuit
j'ai creusé
vers toi
j'ai creusé
jusqu'à l'anneau
que tu as mis
à mon doigt


je voudrais lire ce poème à ma femme le jour de notre mariage (le 07/07/07)
cela fait 18 ans que l'on vit ensemble , nous
avons trois enfants

Partager cet article
Repost0

commentaires

ionard 17/06/2007 19:15

Quel beau poème et pour celle que tu aimes!C'est vrai ça le 07.07.07 tu lui passes la bague au doigt?Mazel Tov alors!Dany

Bandolera 17/06/2007 12:14

Bonne fête des pères à toi Fernando ! C'est un très beau texte et je suis sûre que ça la touchera beaucoup ... Mais si elle lit ton blog, alors dommage que ça ne soit plus une surprise. Il est peut-être encore temps de garder le secret ... Bisous !

123 17/06/2007 11:49

La précision finale est importante !Convole bien !

Andrée 16/06/2007 21:33

tes poèmes sont mélancoliques et beaux tu sais, ta femme  compagnede sa main,chaque jour verse l'eau sur toi tout entieret chaque jour l'eau verséefait glisser glisser la boue carcanet tu renaisenfant nouveau néjoyeuse fête des pères

Dick Shaver 16/06/2007 09:33

reçois toutes mes félicitations par avance (on a le droit?). je pense qu'un tel texte la touchera...

Yannick 16/06/2007 01:23

il est sympa ce poème et portera bonheur aussi le 7 juillet. Drôle de coincidence, je le suis en vancance aussi :-). Bon We, Yann

Lilou 16/06/2007 00:22

ça te portera bonheur, que des 7  : )Dans le temps le 7 juillet c'était le jours de ma fête.lolLe 7 juillet, je serai en vacances, je ne pourrai pas te présenter mes voeux de bonheur, je le ferai en rentrant : )C'est sympa, vos enfants seront vos témoins pour ainsi dire. bisous

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre