Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2007 2 14 /08 /août /2007 22:18

 

le vide
est un assassin
absent
qui torture
mes mains

mon regard
désespéré
cherche 
ta présence

ma bouche
hurle 
ton nom
pour que 
cesse
cette souffrance

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

D'Ocean 29/09/2007 12:47

Et c'est dans ces moments là qu'au lieu de s'enliser dans la détresse, l'artiste crée sur la toile ou le mur,ou autre, son désir , espoir ..c'est ce qui a donné les plus belles oeuvres !~~la transmutation du désespoir~~

Sandy 26/08/2007 17:35

Oh combien je te rejoints dans ce cri....

lepissenlit 17/08/2007 23:17

L'inspiration n'est pas continue, elle s'échape s'apprivoise, on se sens seul(e), artistes ou non sans elle.

bibibobo 15/08/2007 17:37

tout petit mais bien réussit !

Sév 15/08/2007 16:51

Combler un manque.                             

Manu 15/08/2007 16:18

Très touchant tes poèmes

revelise 15/08/2007 14:59

Bonjour, très beau ce poème, meme s'il exprime de la souffrance. Bisous passe une bonne journée

angel 15/08/2007 14:06

et quel souffrance !! mon dieuje t embrasse

bero 15/08/2007 14:00

moi aussi j'ai hurlé dans mon âme . grâce à beaucoup de personnes comme toi , aujourd'hui je redresse la tête . je n'ai jamais rien fais .mais j'ai le don de toujours me culpabiliser ou de prendre le mal des autres sur mes épaules .je reprends ma route mais il fallait que j'écrive sur mon cahier ma souffrance .mercibisousbero

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre