Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 17:41

il pleut
depuis toujours
il pleut
depuis la pose 
de la première pierre
il  pleut
là ou se dressent
les frontières
là ou les chemins
s'arrêtent
il pleut
même sur mes mots
qui malgré
leur rage
viennent buter
sur le terrible 
silence des pierres
qui peuplent
les murs 
qui ont fini par 
m'isoler
(elles ont même
recouvert
les miroirs)
il pleut
depuis le début
il pleut
et devant 
le grand le fleuve
qui me déborde
je suis encore
seul
depuis le début
seul
sans jamais 
avoir connu personne

relecture et reécriture de on tout premier poème

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

adeline 08/09/2007 08:48

il a beaucoup de signification.;. S  ton poème Fernando . il pleut et ça ce n'est pas grave bien au contraire  la pluie lave beaucoup de choses mais ce " il pleut " pour moi est aussi la métaphore de  la bêtise , de l'inconscience, de la cruauté des hommes qui existe depuis toujours  .et je crois que tu  y as pensé ce matin j'entendais  à la radio  dans une émission de jardinage une anecdote  à propos des jardinsde Versailles époque de Louis XIV un mère se promène et son fils couvreur tombe du toit sous ses yeux elle  dit au roi votre jardinn est un foutoir et  le roi la fait bastonner . mainenant quand même  on flatte un peu les victimes  mais encore tant de chemin à faire il faut que je vienne plus souvent ici

miriel:0091: 05/09/2007 23:02

c'est un petit texte très fort,un ressentit qui ressort bien des mots que tu as choisismerci Fernando

Laudith 05/09/2007 19:17

Après la pluie le soelil, si tu le rencontre, tu me l'envoie.Bisous Fernando, tu n'es pas seul, on est là nous les blogueurs.

angel et damien 05/09/2007 09:11

tres beau de plus le tout premier poeme c est genial de le réecrire on s apperçois de l amelioration ou meme de l inspiration changeantebisous bisous

pm 04/09/2007 23:47

Merci pour la visite et le commentaire.

mimi 04/09/2007 22:44

j'aimerais retrouver mon 1° poème, d'abord pour suivre mon évolution et puis peut-être était si beau que çà me dégouterait d'écrire encore me disant que j'ai tout dit justement. J'ai détruit un jour, lors d'un déménagement et parce que l'inspiration avait pris de la distance avec moi, tous mes écrits, nouvelles, ébauche de roman (bien avancé quand-même) et surtout les poèmes. Quel regret: je suis sùre que j'avais mis dans ces poèmes le meilleur de moi. Peu importe!Je te souhaite une bonne soirée si tu me lis ce soir, ou bonjour!

Azazel 04/09/2007 22:30

ondée, le monde entier est toujours là,la pluie s'amoncelle ?que de temps perdu,que de remparts trop défendus !le fruit est court,mange-le tout de suite, là...Azazel,bonsoir d'un nouveau soir. 

xoumette 04/09/2007 21:43

Il pleut ...de tristesse...mais la pluie peut être purificatrice...Bien le bonsoir Fernando...cela fait longtemps...

Michel 04/09/2007 21:39

Bonsoir FernandoQuand la pluie aurat cessée, ouvre ta fenêtre et regarde la lumière. Trés beau poème.Amicalement                                                                 Michel

Andrée 04/09/2007 21:12

bonsoir je te retrouveseul - pas seulet la vie intercale les moments de lumière et les moments où seul au monde, l'on est... pourtant c'est aussi un mirage... amicalement

Alice HUGO 04/09/2007 15:00

Ton poème me fait penser à celui de Verlaine ( Romances Sans Paroles ) :                             Il pleure dans mon coeur                             Comme il pleut sur la ville,                             Quelle est cette langueur                             Qui pénètre mon coeur ?Ton univers paraît si sombre , Til'K. Pourtant la pluie est translucide... Ton Jaffa a-t'il donc tant souffert...Tu nous offre ta brillante noirceur : que pouvons-nous t'apporter en échange ?...                                                   Alice.

bernard 04/09/2007 08:25

Il pleut sur nos vies, espèrons que ce soit que des averses. Trés beau ce poème. Bonne journée Fernando.

aimee 04/09/2007 07:53

Très beau poeme,triste à souhait.Mais,après la pluie,n'oublions jamais qu'il y a le soleil.Bisous et bonne journée.Aimée

lady 04/09/2007 04:59

Très beau poëme....avec plein de larmes....il y aura sans doute un bel arc-en-ciel...;)ly

Bandolera 03/09/2007 20:48

Il est très joli ... et tellement d'actualité ;-) Bonne soirée Fernando ! Bises !

Faux rêveur 03/09/2007 19:26

Le tout premier ?hé bé !j'en reste sans voix...il y en a qui ont + qu'un talent fou... une pépite de génie qui ne demande qu'à se développer...

Quichottine 03/09/2007 19:24

Il arrive que nous construisions nos propres murs... Ton poème est très beau, Tilk.

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre