Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2007 6 03 /11 /novembre /2007 10:42

 

Debout
tout près 
de moi

tout près
d'être 
moi

prêt
à être
moi

debout
contre 
la toise

contre
la toise 
déréglé

les yeux
fermés
en attendant

les poings 
serrés
en attendant

que ton
eau
folle

que ton 
eau folle 
monte

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Azalaïs 04/11/2007 00:24

Serait-ce un problème de vases communicants ? Attendre que l'eau de l'autre monte vers l'Haut delà ?

Quichottine 03/11/2007 20:53

De l'eau... et toi qui attends. Te laisseras-tu emporter, Tilk ?

mrcafe 03/11/2007 20:44

si elle monte tres haut ca va etre super ..bonne soirée

aurore 03/11/2007 20:24

joli texte. Mais d'ou vient cette eau?Aurore

cristina 03/11/2007 18:51

Une eau  douce qui m'emporte vers l'océan  sauvage  que j'aime!!Très joli texte.

domi domi 03/11/2007 17:42

très dure à commenter ta poésie, elle est profondément belle en tous cas, et garde son mystère.... pour moi.... :))

Laudith 03/11/2007 17:33

L'eau est tellement montée qu'elle m'a emportée...Bon week-end fernando.

Santounette 03/11/2007 16:19

Merci de ta visite.Bon week-end TilkSantounette

Mélisande 03/11/2007 15:56

Encore un poème qui a de la classe :)

linette...le microbe 03/11/2007 15:37

des mots pour les mauxde l'eau pour allez vers le hautungrand tilk se trouve ici

ghislain 03/11/2007 15:20

L'écume folle se démonte Tilk ! J'aime te lire, tu as ton style. Ghislain.

independant 03/11/2007 14:28

Merci pour la visiteJ'te souhaite un tres bon week end

Janou 03/11/2007 14:09

Bon week end Tilk

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre