Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 17:07

il me                             il me                         il me
faudra                          faudra                       faudra
crier                              hurler                        me desenfouir

pour me                      pour me                   pour ne
soustraire                   tirer                           pas
au silence                  de l'oubli                   finir

même                         même                      dans
si j'aurais                   si j'aurais                 cette terre
préféré                        préféré                      sans mots

lui                                lui                               dans
sussurer                   chanter                      cette terre
doucement               doucement               sans nom


poème déclanché par un vers de faux rêveur

Partager cet article

Repost0

commentaires

gazou 20/11/2007 04:45

Sans prétention aucune,j'ai eu en vie de continuer le triptyque à ta suite et à celle de faux rêveur(voir mon blog) merci beaucoup

Michel - Faux rêveur 18/11/2007 20:05

Il me faudra après la guerre,à tes piedsposer les armespleurer dans tes brasma femmene rien oublierde l'essentielau fond de tes yeuxne rien oublierne pas laissers'éteindre le feuil me faudra ne pas manquer,l'instant suivant,de te sussurerau creu de l'oreilletendrementjuste quelques motstellement communsmais qui nous aiment te chanter déjàquelques prénoms, ceuxde nos enfantsIl me faudraaprès la colèrela rage la hainetourner la pagedans une prièretoi contre moion ne se batjamais pour soiou l'on se perdsi je me bat c'estseulement, tu sais,pour nous gagner...

linette... 13/11/2007 22:04

j'aime beaucoup..quel bel univers icide beaux messagesla vie...

andrée 13/11/2007 21:12

très bonne idéeça se lit un peu comme on veutet ça continue de remuer ...

virtual.natacha 12/11/2007 23:50

merci pour le commentaire :-)a mon tour : j'aime beaucoup le sens de la rupture dans le rythme, qui s'articule a merveille avec l'aspect graphique.

marie 12/11/2007 23:46

j'ai lu ce poème dans tous les sens, et c'est vraiment très intéressant, étrange même, un peu comme un carré magique...doué tu es tilk!peut-être connais-tu celui de saint paul, certes ce n'est pas un poème, juste une révélation!SATORAREPOTENETOPERA ROTAS

Mélisande 12/11/2007 21:55

Vraiment original, merveilleux, étonnant... par sa forme, par son rythme, par son émotion... il faudrait présenter cette forme de poème à l'académie française ^^

Petit Ange 12/11/2007 21:50

Je connais pas le Tryptique...mais j'avoue que j'aime bien...sourire...te souhaites une douce nuit et te fais des bisous tout pleins...Petit Ange...

Frédérique 12/11/2007 14:30

Merci de ta visite sur mon blog.a bientot

barbara 12/11/2007 13:49

ecrire de cette façon est une manière original,en tout cas tu as de la chance d'avoir un métier comme ça,tu sais j'ai toujours voulu assistance sociale,mais on n'a jamais voulu que je le fasse,c'est important de faire un métier qu'on aime,bisous,barbara

Chana 12/11/2007 12:10

Un sans faute pour ce tryptique, si tu me permets un avis. J'ai aimé la forme et et j'ai aimé chaque mot. Bravo. Bon lundi à toi Tilk

angie 12/11/2007 11:27

c'est joli bon lundi

domi domi 12/11/2007 10:55

"il me fauda me désenfouir".... hélas, j'ai l'impression de m'enfouir... très beau mot pour exprimer tout ça, tilk

Maitre Fred, Jedi des Mots :0051: 12/11/2007 09:39

Tilk,Très étrange. Ca se lit comment ?Au plaisir

:0014: dom :0010: 12/11/2007 07:45

Original !!!Bon lundi ! Bisoux.

colette 12/11/2007 07:11

Terre sans mots, vrai mais les tiens sont assez beaux  pour nous aider à mieux y vivre !

martine 12/11/2007 07:03

J'aime bien ce tryptique qu'on peut lire dans tous les sens.... bravo pour l'exercice

corinne 12/11/2007 00:46

Encore une fois un très joli texteBonne nuit

va l'r 11/11/2007 22:04

Il te faudra encore écrirepour nous fairepartagertes beaux poèmes...

aimee 11/11/2007 21:48

Bravo,Tilk,poeme très interessant à lire dans le sens ou on le souhaite.Pas mal non plus ton nonos,recyclé,il ferait une drole de bouille mon chien,si je le lui présentait.......Mais non,il ne verrais mème pas la différence !!!!Bonne soirée.Aimée

clo 11/11/2007 21:37

"Il faudra essayer d'apaiser la souffrance de l'absence..."Merci pour tes mots...

Dane 11/11/2007 20:50

Trop fort....;-) je suis fan.......bellle nuit à toi Tilk

muriel93 11/11/2007 20:17

toujours de si belle poésie bonne fin de soiré a bientôt bises!

D'Ocean 11/11/2007 20:12

Epurée, directe, trois fois belle, j'aime ta poésie originale~~

miriel:0091: 11/11/2007 18:57

interessant, on peut aussi le lire différemment en mélangeat les strophes, c'est très beau

Quichottine 11/11/2007 18:30

... et si je ne dis rien, ce soir, c'est quil me faudrait trouver de nouveaux mots...

Dông Phong 11/11/2007 18:13

Encantado encontrar le a la casa de Fred. Hasta luego.

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre