Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2007 6 17 /11 /novembre /2007 03:52

 

 

une absence 
est 
passé

et m'a laissé
en partant

et m'a laissé
ses formes
de vent

une absence
est 
passé

et m'a laissé
en partant

et m'a laissé
le poids
de la faim

une absence
est 
passé

et m'a laissé
en partant

et m'a laissé
la porte 
close

une absence
est 
passé

et m'a laissé
en partant

et m'a laissé
face à face 
avec moi même

une absence
est
passé

et m'a laissé
en partant

et m'a laissé
rempli
à jamais

et moi
desormais
à jamais

à jamais 
je visite
ses restes

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Orely 18/11/2007 11:00

l'absence, crulle, manque entêtant, vide profond, néant, perte des repères, chute, froid, solitude, attente, infinie ... très joli poème !!bon dimanche à bientôt

marie 18/11/2007 00:20

le grand vide de l'absence!

solitaire 17/11/2007 22:15

Tres beau Bonjour Je viens juste de revenir du travail il est présentement 3H :37 PM, j’ai du remplacer un portier qui désirait prendre une journée de congé. Je n’ai pas eu trop le temps de faire une tourner des blog mais je prends un petit moment pour vous saluer et vous remercier de vos visites. A bientôt le solitaire

koah 17/11/2007 22:11

quand c'est écrit avec le coeur, ça ne trompe pas...Je te souhaite le meilleur  :)

koah 17/11/2007 21:33

Très émouvant ce poème...Bon week-end Tilk 

L@urence 17/11/2007 21:17

et zut, j'avais déposé un com ... il n'apparait pas ...joli poemetu as de la chance de savoir faire des textes comme ça ! moi, je ne sais pas ...bonne soirée et bon week end

nadia-vraie 17/11/2007 20:19

Très beau tilk.L'absence  est souffrante bien souvent.Bonne journée.

linette...ou stef le microbe 17/11/2007 19:33

l'absence c'est le début du manque..bon week end et mille bises bien bel écrit

Samuel 17/11/2007 19:33

Pas mal ce poème... Et il complète bien le précèdent... Y'a une parenté entre les deux.Merci de la visite chez moi...

arielle 17/11/2007 18:51

Quelle présence dans ces petits mots sur l'absence !bonne soirée à toiarielle

colette 17/11/2007 16:26

Beau rythme répétitif qui traduit parfaitement ce sentiment lancinant de "manque"

M�lisande 17/11/2007 15:49

Bravo pour ce poème, c'est étrange mais on sent quelque chose "filer" quand on lit, et on ressent finalement cette absence...Bonne journée :)

Céline D. 17/11/2007 15:46

Je vis avec l'absenceL'absence apprivoiséQui me laisse le tempsLe temps de  désiré Le retour de mon bien-aiméMerci de ta visite chez moi.Ton nom est ajouté à ma liste de blog à visiter.À+Céline D.

Anne Marie 17/11/2007 15:33

Bonjour ,Merci pour message .Je découvre ton blog qui est très riche .J'aime ce poème où j'ai envie de rajouter ." Une absence est passée Il me reste le souvenir. Silence"Excuse ,je nai pas résisté à ce souvenir.A bientôt

Quichottine 17/11/2007 10:42

L'absent, c'est celui qui a oublié dans un tiroir le petit rien qui fait mal quand on le trouve.

Azalaïs 17/11/2007 10:28

On peut vivre l'absence même à côté d'un tout ! Ton poème est bouleversant par sa simplicité et la force des mots ! Epuré comme l'absence en attente d'être à nouveau comblé ! Bises !

cristina 17/11/2007 10:00

Très beau et touchant.Dur de se retrouver face à l'absence...Bonne fin de semaine.

katara 17/11/2007 07:56

Un beau thème bien que douloureux celui de l'absence. Très beau Tilk. Je te souhaite une bonne journée. bises

francoise oleron 17/11/2007 06:22

Beau poème d'amour, c'est que l'absence souvent pèse......BisousFrançoise

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre