Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 02:30

 

jusqu'ou
va t'elle 
s'arrêter

il y a t'il
une limite
a son effraction

le ciel
lui même
a ses limites

mais il 
s'appuis
sur elle

l'air
s'appuis
sur elle

le soleil
se reflette 
sur elle

le merle
chante 
pour elle

l'espace
est 
en elle

et son absence 
omnipresente
est en moi


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Quichottine 19/11/2007 14:05

Ta réponse à mon commentaire d'hier me touche beaucoup... Merci.

domi domi 18/11/2007 19:28

"jusqu'où va-t-elle s'arrêter.."..cette absence qui grandit.... c'est poignant.

Sérénité 18/11/2007 17:23

Bonjour Tilk, je découvre ton site suite à ton passage chez moi :)) j'aime beaucoup ce poème, très réaliste en fait une belle réflexion pour TOUS je dirais. Au plaisir!

lilou 18/11/2007 17:20

: )marche aussi pour la femme.lolJe ne l'avais pas vu sous c'est angle là mais c'est vrai qu'il convient bien aussiBizzzzz

bdu 18/11/2007 16:21

Bon dimanche à toi

gazou 18/11/2007 14:06

Il est des moments où l'absence et la présence de ceux que l'on aime semblent être une même chose,où les absents nous habitent plus que ceux qui sont physiquement près de nous,où la joie et la douleur se confondent

jean-Marc 18/11/2007 13:12

Bon dimanche à toi.A bientôt

Quichottine 18/11/2007 13:00

Il s'appuie sur elle, mais a-t-il raison de s'appuyer ?Passe un bon dimanche, Tilk. :0010:

tilk 18/11/2007 13:13

c'est plus fort que lui

corinne 18/11/2007 11:24

Difficile de l'arrêter une contaminationTrès bon dimancheBisous

lilou les sauvages 18/11/2007 08:33

Bel hommage à la terre (enfin si j'ai bien compris le texte)Je te souhaite un bon dimanche.Bisous

francoise oleron 18/11/2007 06:30

Encore un beau texte, tu habites où, pour me dire que tu vas passer voir le chateau d'hierBisousFrançoise

marlene 18/11/2007 05:57

C'est beau Tilk, bon dimanche

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre