Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 13:19

 

 

je vois
dans ce poème
une couleur
d'un vert
très sombre
et les terribles
efforts
du poète
pour y laisser 
un com.......

un com.
bref mais ouvert
court mais
qui laisse des traces
sobre comme 
une nature morte
et mystérieux
comme 
ton portrait

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Azalaïs 19/11/2007 20:17

Les mots ne sont jamais des natures mortes sauf si on les enfouit dans un tiroir comme des lettres mortes !

colette 19/11/2007 15:24

Court comme Bravo ?

Quichottine 19/11/2007 14:03

Le blanc de ton poème sur le vert sombre de ta page, c'est aussi le fruit d'un difficile combat.J'aime la description que tu fais... Un commentaire, ce peut être la suite d'un poème, une image de plus, ou encore quelques mots pour dire qu'on était là...Bonne journée, Tilk :0010

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre