Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2007 6 24 /11 /novembre /2007 18:53

 

 

 

 

les vagues de couleur verte
qui grimpent le long du vase
cachent la clarté de l'eau
que je viens de changer

On distingue à peine
les tiges qui se rassemblent
au centre du fond
unissant leur sève
comme pour creuser
le ver et lancer 
d'innombrables racines

les fleurs ouvertes
construisent 
un cercle parfait
et majestueux
comme une couronne
digne de la plus
belle des reines

le parfum de ces magnifiques
oeillets blancs
s'empare de la pièce
et de tout mon être
 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Stéphane 29/11/2008 14:38

Tu as développé une trés belles photographie de nature morte, les mots en sont le révélateur...
Amicalement.

armandie 27/11/2007 10:32

Jolie nature morte en mots.BaisersArmandie

koah 27/11/2007 02:04

Magnifique cette nature morte...  pas si morte... plutôt vivante, vibrante...Bonne soirée ;)

laura 26/11/2007 20:50

Quelle sensualité !!!!....

Fleur de Sel 25/11/2007 19:22

Poésie et dessin, c'est toujours  très agréable de se promener sur votre blog...A bientôt.

Chantal74 25/11/2007 18:57

J'aime beaucoup ton poème autour de ces oeillets dans un vase..plein de bisouschantal

linette...ou stef le microbe 25/11/2007 18:42

de la pureté et de la fraicheur dans ce poème qui sent si bon!!!!mille bises

Azalaïs 25/11/2007 11:46

Le début m'a fait penser à du Francis Ponge ! Bon dimanche !

manuela 25/11/2007 09:17

Un poème d`une grande sensibilité sous la plume du poète...une douce journée...

marlene 25/11/2007 07:52

On les voit ces oeillets et leur parfum vous tourne la tête. Très suggestif...

Quichottine :0010: 25/11/2007 01:41

Tu as écrit là un très beau poème, Tilk, Kinou a raison...

Kinou 25/11/2007 00:18

J'ai validé avant d'ajouter ceci... ce sont des oeillets de poète ;-)

Kinou 25/11/2007 00:16

Un aussi joli poème mérite de recevoir ces quelques fleurs...

Azalaïs 24/11/2007 22:43

Waouh !! c'est nouveau ?

PETITE MOMIE 24/11/2007 21:53

Merci pour ton passage sur mon blog et pour ces klk mots laissés.Belle passion pour les plantes que voilà! Il parait que ce sont des êtres, qu'il est important de respecter. Les arroser, en prendre soin...il parait que le bon Dieu s'en souviendra.Bon week end.PM

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre