Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2008 4 03 /01 /janvier /2008 01:39

maintenant
le vent 
et la pluie

maintenant
ils parlent
à la mer

maintenant
ils me
parlent

ils parlent
à la mer
et ils me parlent

ils me disent
regarde
l'horizon

lui
il parle
aux ombres

comme avant
les jours
les plus sombres

comme 
avant
ton arrivée

Partager cet article

Repost0

commentaires

Faux rêveur 28/02/2008 14:54

L'horizon parleun langage ancienplein de désespoirde ragede solitudede noirceuril parledroit aux coeursqui l'écoutentil parleet la raison vacilleles voix hurlentje regarde ailleurscomme il entonnesombres oragesces chants hantésdes jours les plus sombresavant ton arrivéeje regarde ailleurslà où il n'avait jamais cesséde manquerun autre horizon à opposerquelque chose à espérer je regarde, là,vers où tu es restée...

michelgonnet 05/01/2008 08:30

Voilà un poème que j'apprécie beaucoup!Bonne journée.amicalementmichel

andrée 04/01/2008 21:28

Là encore j'aime la sonorité
bises

martine 04/01/2008 07:38

Ecoutons le vent et la pluie...... J'aime bien

pandora 03/01/2008 22:38

c'est pas top comme debut d'année kiss kiss

Dane 03/01/2008 17:07

Peut-être qu'il faut juste savoir écouter.Bien à toi TilkDane

monétoile 03/01/2008 14:48

Courage Tilk pleins de bisous a toi

bero 03/01/2008 14:30

si mon arrivée pouvait illuminer tes jours sombres !!!!!!!!!!!!!!!!!!!je te remercie de ton passage chez moi bisousbernadette (bero)

patrick cottencin 03/01/2008 11:56

En te lisant, je me dit que la proximité rend possible. De soi à soi, aux autres, ce n'est pas si dangereux  alors en avant !  Amités.

Quichottine :0010: 03/01/2008 11:14

Il faut bien qu'il y en ait pour parler aux ombres... elles sont parfois si seules !

angel 03/01/2008 11:07

BEN ALORS MON TILK je te laisse quelques jours et hoppp je lis tant de peine ?! gros bisous

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre