Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 00:14
mains190208.jpg


http://anakaleatoires.over-blog.com

ANAKA m'a fait le plaisir d'illustrer un de mes poèmes
avec le talent qu'on lui connais


Mes doigts

Loin de ma main

Dans l’errance

A la croisée

 

Ma main

Loin de mon bras

Dans une autre errance

Sur un chemin

Ardu

 

Mon bras

Loin  de mon corps

Sans  but

A  la périphérie

 

Mon  corps

De ci de là

A la recherche

Du  noyau

 

Et ma parole

Chevauchant

L’échos du vent

Qui tente 

De faire le lien 

tilk


Partager cet article
Repost0

commentaires

pandora 20/02/2008 23:23

disloqué face a un coeur locké

andrée 20/02/2008 21:54

couleurs et dessins sont prenants 

Roby 20/02/2008 20:10

Wow.super ilustration. Bonne soirée.Amitiés.Roby.

revelise 20/02/2008 18:10

Un beau dessin pour accompagner ton poème, j'aime l'ensemble. Bisous

inès 20/02/2008 12:02

Joli mélange de mots et d'image ...

camomille 20/02/2008 11:18

Superbe la création qui décore ton poème.... Pour moi les mots sont bien plus simples... Sans doute pas la même vision des choses... Bises

Cecile 20/02/2008 10:35

Très beau ...Certains contes africains ont pour personnage principal un "morceau" du corps humain ... ton texte m'a donné envie de les relire !

aurore 20/02/2008 09:17

coucou tilk , juste un petit coucou pour te souhaiter une belle journéesur mon dernier article je rajoute quelque chose pour tous mes amis dont TOI ... lol

gazou 20/02/2008 09:01

J'aime bien et le poëme et l'illustration de Anaka,merci encore de me l'avoir fait connaître

le baladin 20/02/2008 08:50

j'adore ce texte snas doute la recherche en permanence de nous même et toutes les parties de nous même et cette main tendue vers l'avenir inconnu bravo à toi amitiés phil

:0019: Bruno 20/02/2008 07:47

C'est un  travail à 4 mains ;-) Bonne journée.

BIDUDULE 20/02/2008 07:36

Chapeau !PS : oui, rue d'Ornano, je vois. Maintenant le tramway y passe et va jusqu'à Pellegrin pour poursuivre sur Mérignac. 

martine 20/02/2008 06:56

Ce poème me parle vraiment. BIses

jean-luc saint-marc 20/02/2008 05:38

et tout ça,écrit avec les pattes de devant ???Pas mal !

Quichottine :0010: 20/02/2008 02:24

C'est très beau... Merci, Tilk.

Ionard 20/02/2008 01:10

Magnifique!

marlene 20/02/2008 01:03

Superbe Tilk, j'en reste etonnée, que ne peut-on faire avec quelques mots ? Besos

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre