Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2007 7 18 /02 /février /2007 17:31

ils ont détruit là

fermant des portes déja fermées

achevant des jours déjà couchés

 

Ils ont effacé là

Les traces d'un chemin chaotique

 

Ils ont caché là

Un océan d'horreurs

Dans une flaque d'os épandue

 

Ils ont construit là

Une gare

Ou des voyageurs invisibles

Attendent sans visages

Qu'on leur rende

Leurs miroirs brisés

Leurs cendres dispersées

 

poème sur le camp de concentration d'Albatera . je suis entrain de faire un blog sur ce que les Franquistes ont fait  à Albatera (voir liens)

ils ont détruit...
ils ont détruit...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Ren 25/01/2012 19:21

A force de lire tes commentaires chez Arthie, il fallait quand même que je me décide à franchir le pas de tes écrits... ( et je suis agréablement surpris )

De plus poéziquer sur ce thème, n'est pas des plus faciles,
- de le faire avec tact et adresse
- de le partager ( donc recevoir en retour), ce qui n'est pas "poème aimable"

bien à toi
R

Sonya972 11/05/2010 01:50



COUCOU je passe te souhaiter une belle soirée


je suis dans l'impossiblité de fixer longtemps


à cause de ma migraine


excuse ce copier /coller


j'espère aller  mieux demain 



sevego 07/03/2007 08:58

très beau poème, bravo !
 

Marilor:0125: 18/02/2007 18:50

c'est très beau..
bonne fin de journée! biz=)

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre