Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 22:04

 

L'ombre est rémunérée

Au nombre d'objets

Qu'elle recouvre

Elle n'aime pas la nuit

Elle lui fait

De la concurrence déloyale

Alors que le soleil lui...

D'ailleurs ils ont fait

Une entente illicite

Alors que lui il frappe fort

Elle par dérrière se colle

A tout ce qu'elle peut

Pas de discriminations

Seul le profit compte

 

C'est pour cela

Que j'aime les nuages

Car ils limitent

Le liberalisme effréné

De l'ombre

 

 

Délires
Partager cet article
Repost0

commentaires

Crépusculine 27/04/2007 22:53

J'aime bien aussi celui-ci. L'ombre et la nuit, l'ombre et le soleil, et les nuages pour réguler le tout, c'est génial ! Bisous

janou 21/03/2007 08:19

C'est très beau, j'aimerais en faire autant et sortir de ma peine!

lasidonie 20/03/2007 22:59

le libéralisme de l'ombre voila qui est original et...malicieux.

laurence 20/03/2007 21:29

Merci d'être passé faire un tour sur un blog, beaucoup moins poétique que le tien...je repasserai cher poète.

christel 20/03/2007 20:38

merci de ta visite sur le barruec blog et au plaisir de t'y recroiser ... bonne soirée , christel

marie 20/03/2007 20:38

PS: J'aime aussi les nuages qui limitent le libéralisme effréné de l'ombre, mais je leur préfère malgré tout la lumière du soleil... Marie.

marie 20/03/2007 20:35

La coexistence des contraires est-elle si lourde à porter? Pourtant elle est riche de possibilités! Ne serait-ce que parce-que l'ombre et la lumière sont complémentaires et font partie de notre quotidien, comme le sont le yin et le yang... Bon-soir. Marie.

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre