Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 09:39

Entre tes doigts

Se situent mes nuages

Ils attendent

Patiemment

La dispertion

Aux quatre coins

De ta geographie

Pour expérimenter

Un nouveau dessin

Pour inventer

Une nouvelle

Pensée du corps

Qui soulevera

La blancheur de l'espace

Et mélangera

Tous les éléments

Dans une terrible

Ondulation

 

Entre tes doigts

Partager cet article

Repost0

commentaires

Crépusculine 27/04/2007 22:08

Poème aérien comme j'aime bien. Belle tournure.

Laudith 15/04/2007 19:52

Trés belle déclaration, sait-elle, saura-t-elle s'envelopper de ces nuages avant qu'ils ne se disparaissent...
Bonne soirée Fernando.

orchis-mauve 15/04/2007 18:23

Pourquoi" terrible," je préfererais "sensuelle"Amitiés

Michel 15/04/2007 15:09

Bonjour Fernando
Le dessin de cette poésie est trés profond. Conais tu Antonin Artaud ?
Amicalement
                                                               Michel

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre