Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 16:23

 

 

Je ne connais

 

                       de toi

 

                                que la surface

 

 


celle que je respire

 

que je caresse

 

que j'embrasse

 

 

 


te fouiller

 

               est

                   devenu

 

                               mon

                                      combat

 

 

 

faire tomber                                       tes murs

Partager cet article

Repost0

commentaires

O. 15/05/2010 18:54


Tous les murs ne tombent pas sous l'effet d'un poème, je crois qu'il faut plus.
Sourire
Bises


gazou 12/05/2010 17:33


en touchant la surface, peut-être accède-t-on aussi à l'intérieur aussi...les murs que les être humains dressent entre uex sont souvent transparents et disparaissne parfois comme par
enchantement..il suffit d'un regard, d'un geste, d'un mot qui sonne juste..Besos!


poetique love 12/05/2010 13:52


toujours aussi romantique de jolies mots Tilk bravo bonne journée à toi.


Stellamaris 11/05/2010 13:32


Quand la communication entre deux êtres arrive à se faire, c'est toujours un miracle ... Toute mon amitié.


Servanne 10/05/2010 22:32



ouh un vrai combat je vois ! sourire et besos !



colette 10/05/2010 19:15



et le mystère alors ?


bises



:0010: Lili Flore :0091: 10/05/2010 18:02



beau défi, mais je pense que l'on a tous besoin d'un petit coin secret, mais pour cela pas besoin de murs solides, car tous les hommes n'ont pas une âme de démolisseur lol. Passe une bonne
soirée, je t'envoie des grosses bises



armandie 10/05/2010 09:02



j'aime cette cascade de mots poètiques pour évoquer un tendre combat.


baisers


Armandie



Quichottine 10/05/2010 07:31



Ce n'est pas toujours facile de faire tomber les murs de l'autre.


 


Surtout s'il n'est pas d'accord.



lyly 10/05/2010 06:59



Bonjour Tilk


Quel conquérant !


Belle journée,


besOs, Lyly



Arthémisia 09/05/2010 22:01



C'est un tremblement de terre qui tu offres?!!!



nadia-vraie 09/05/2010 21:55



Travail difficile...je pense.


À bientôt Tilk



Marie-Pétronille 09/05/2010 20:43



faire tomber les murs intérieurs : beau défi !


Bisous



Brigitte 09/05/2010 20:31



C'est très beau,je crois que l'autre en face on ne le connait jamais entièrement car il n'est que facettes comme nous d'ailleurs.


Bises



Gaïann 09/05/2010 20:28



Faire tomber les murs et détruire? Alors qu'il suffirait d'ouvrir la porte...



florence 09/05/2010 19:39



Ces mots comme des frissons...Besos.



Gabriela 09/05/2010 18:57



...los muros...


los muros son velos de muselina, de seda y de tafetán que bailan y flotan a cada acorde, a cada soplo, desvelando la desnudez del alma.


un abrazo!



marlou 09/05/2010 18:31



Quels merveilleux mots d'amour !



philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre