Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 12:11

J'ai éparpillé
                 mon métal

                        Sur toutes
                                      tes feuilles

                                                    sur ton blanc
Je t'ai plié 
              contre
                       ma nuit

                                Pour devenir
                                                   ton mâitre


Puis j'ai fondu

dans ta neige


Entre tes murs

et ton âme


Là             ou tu te baignes               les pieds

Partager cet article
Repost0

commentaires

armandie 24/02/2010 19:01


j'aime beaucoup lire les mots comme des cascades d'émotions ainsi, ou comme des touches de songes qui prennent forme sous ta plume...
Armandie


Koka 23/02/2010 09:17


Très réussi...


aimepaix 20/02/2010 10:27


Superbe.


Anick 20/02/2010 02:31


Cher Tilk,
Je trouve ce poème Merveilleux et plein de Magie! Et il me semble être la réponse de Voyage Intérieur 13??? Car Ici tout est Fusion!!!
Je Te souhaite un week end plein de Bonheur...
Tendres pensées... Anick-Elfe


india 19/02/2010 21:04


J'aime ce lâcher prise du fer au profit du velours.


lili 19/02/2010 20:12


bonsoir Tilk merci de ta tres gentille visite sur mon blog j'adore  se que tu as ecrit tres bonne soirée a toi gros bisous *** LILI***


marlou 19/02/2010 20:04


J'aime...Beaucoup...


Brigitte L. 19/02/2010 14:44


C'est très beau.Que rajouter de plus.Bises


poetique love 19/02/2010 14:13



Toujours en belle poésie  de romance
bravo tilk besos.




Melly 19/02/2010 13:01


... plié... éparpillé et ... fondu !


Quichottine 19/02/2010 12:35


Essayer de devenir son maître n'était pas la bonne solution...

Mais quel beau poème !


Pascale L 19/02/2010 12:24


j'aurais bien lu "j'ai éparpillé mon mental..." ça tint aussi, bises à toi!


philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre