Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 23:24

numérisation0003

 

 

travail de base pour un desterrado

Partager cet article
Repost0

commentaires

dan 07/11/2010 20:29


Rondeurs et douceurs, la couleur se fait toute douce.


Michèle DassyEn roues libres 05/11/2010 08:15


J'ai oublié: bonne journée!


Michèle DassyEn roues libres 05/11/2010 08:13


Comme souvent je ne comprends pas mais ça ne m'empêche pas de trouver la peinture très belle.
Le mot "desterrado, exilé" évoque sûrement plus que la privation d'une terre.


ADAMANTE 05/11/2010 00:29


Un vide tête où quelques archétypes se retrouvent dans un improbable reflet méditatif ? J'aime à contempler.


Maria-D 05/11/2010 00:12


Ô ! tous ces visages joufflus comme lorsque les enfants peignent le vent !

abrazito


timicraintou 04/11/2010 23:23


ils sont combien????


Gabriela 04/11/2010 20:12


Me da la impresión de una fuga en la sala de los espejos.
Me encantan los contrapuntos cromáticos!
Abrazos!


Quichottine 04/11/2010 19:10


Des visages qui s'interrogent... Attente.


poetique love 04/11/2010 12:00


sa c'est pas mal bonne journée à toi.


Cécile 04/11/2010 07:56


Encore un miroir ...


Valentine :0056: 03/11/2010 23:44


Peut-être que c'est un début et qu'ensuite tu vas rajouter les cordes ?


Valentine :0056: 03/11/2010 23:43


Oh ! Un fantôme qui essaie de se regarder dans un miroir! (Mais il y a un diable rouge derrière, hum...)
Explique-nous en quoi c'est le "travail de base".


philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre