Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 16:33

détail


chercher à bout de bras
dans le boue affamée
chercher à bout de bras
les racines du silence


Partager cet article

Repost0

commentaires

MARTIENNE-BONHEUR 15/11/2009 12:33


Les couleurs de la terre et de la boue.
Bisousss.Aimée


O. 14/11/2009 18:26


UN SILENCE TERRIBLE DE DOULEUR


Quichottine 14/11/2009 10:22


Les racines du silence dans la boue ?

Je ne sais pas... mais je suis sûre que l'on peut aussi en trouver ailleurs.

Bonne journée, Tilk. Merci.


gazou 14/11/2009 07:45


J'aime beaucoup tes derniers poèmes, ils me parlent bien


Laudith 13/11/2009 23:03


Parfois sous la boue, un fossile qui nous ramène dans le passé.

Bies et belle nuit cher Fernando.


sylvie 13/11/2009 22:49


"grand bras ouvert"
bon week-end,Tilk


Stellamaris 13/11/2009 21:47


J'aime énormément ce poème ! Sur le fond, il est très proche du précédent, que j'aimais déjà beaucoup, mais, sur la forme, il est beaucoup plus épuré, et il y a gagné en force ... Toute mon amitié.


poetique love 13/11/2009 21:01


De La Boue de La peinture du tabac mes tu fait un tabac cool Sourire rirebesos.


marlou 13/11/2009 20:24


La fin est superbe...
Besos.



marlou 13/11/2009 20:24


Comme j'aime la fin du poème...
Besos


lebaladin 13/11/2009 20:03


"les racines du silence" des mots puissants qui amène à la reflexion de l'être !!!amitiés phil


laé 13/11/2009 19:18


joli texte. bises


choule[bnkr] 13/11/2009 18:27


très chouette celui-la. Je préfère ces couleurs plus "naturelles".


philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre