Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 23:07

 

le vent survole

avec prudance

la rivière

il a peur

qu'elle s'enflamme

 

ici

il est déja trop tard

il nous faudra

aller chercher

d'autres couleurs

dans d'autres nuits

et s'enterrer

au centre des pierres

Partager cet article

Repost 0
Published by tilk - dans poesies
commenter cet article

commentaires

Angel Duane 04/08/2013 13:54

Quel belle description d'un si beau tableau d'écris poètique.

Valentine :0056: 01/08/2013 15:37

Extraordinaire, Tilk, quel feu !

thé âche 01/08/2013 14:25

d'autres couleurs dans d'autres nuits, je me sens en territoire de complicité.

ornellamai 01/08/2013 14:06

mais au centre des pierres, il y a toujours une origine, une chose à garder, un souvenir à se rappeler,....et toujours la terre - bien à toi

Minik do 01/08/2013 07:24

Au centre des pierres
recréer ses couleurs...

erato 31/07/2013 22:21

Tant qu'il y a de la vie , l'espoir est permis et le coeur de la pierre peut s'ouvrir. Douce soirée, bises Tilk

Laudith 31/07/2013 21:09

Tant qu'il y a de la vie, il n'est jamais trop tard, aussi il faut profiter un max de chaque jour.

Bises et belle nuit Fernando.

Quichottine 31/07/2013 19:38

Est-il vraiment trop tard, Tilk.

Je crois qu'il faut toujours garder espoir.

Un jour, même la pierre s'ouvrira et livrera ce qu'elle cachait en son coeur.

Ariaga 31/07/2013 19:06

Il n'est jamais trop tard mais ue la nostalgie est belle. Bises.

ABC 31/07/2013 09:20

Au centre des pierres
un tombeau de fraîcheur
pour un passage
vers ailleurs
tiens,
une fleur
un coquelicot sauvage
Respirant la couleur
goutte de bonheur
Dans un espace
faussement gris !

telos 31/07/2013 08:07

beau poème. Noir Désir.

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre