Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 00:31

IX

 

Même emmuré

il voit

il évite de penser

il voit

 

il voit le reflet des rouges

la pluie des bleus

le vent des jaunes

et des îles éblouissantes

 

il voit aussi la pureté de ton blanc

et le sombre de ton ombre

 

et les yeux tournés

vers le dedans

il pénètre et se dissout

dans des forêts

ou personne n'a encore jamais

osé s'aventurer

Partager cet article

Repost0

commentaires

gazou 09/02/2013 17:40

C'est un emmuré qui a gardé toute sa liberté

jeanne 07/02/2013 13:30

même emmuré il voit
j'aime

besos

Alice 06/02/2013 19:31

Impressionnant !

Angel Duane 06/02/2013 16:55

Sublime mots de couleurs poétique de cette si belle forêt.
j'entend le bercement de leur coeurs.

Mokhtar El Amraoui 05/02/2013 21:05

Bravo pour cet hymne au feu poétique inextinguible que nul enfermement ne peut faire taire!

fbd 05/02/2013 19:07

j'aime bien tes poèmes… du rêve et de l'aventure d'une autre façon

Amine 05/02/2013 16:46

bsr.que de beaux poèmes.mes amitiés

Valentine :0056: 05/02/2013 15:15

C'est toujours aussi beau !

Quichottine 05/02/2013 12:25

Il a toujours su trouver les plus beaux chemins de la pensée et les mots qu'il fallait.

:)

Douce journée, Tilk.

zaza 05/02/2013 09:43

Que d'émotions dans ce texte Tilk. Bises et bonne journée

Yasmine 05/02/2013 07:44

Vision ... Art ...

Minik do 05/02/2013 07:42

Superbe !

Martine Eglantine 05/02/2013 06:41

La lumière et l'ombre
Une vision poétique colorée que j'aime.

TELOS 05/02/2013 05:38

beau poème

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre