Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 00:40

 

j'avance

dans l'immobile


j'attends

au seuil de l'érrance

que mes pas

passent devant

leurs traces

 

je m'élève

dans les abimes


j'attends

au confin des ruines

que mes rêves

assassinent

mon sommeil

Partager cet article

Repost 0
Published by tilk - dans poesies
commenter cet article

commentaires

Angel Duane 28/07/2013 21:58

Un plaisir de lire tes lignes poétique.

Alice 24/07/2013 15:32

C'est beau ce que tu écris ...
Comment te sens-tu ? Où en es-tu ?
Donne-nous de tes nouvelles !

Valentine :0056: 22/07/2013 17:07

Superbe !

telos 22/07/2013 15:43

superbe mon cher!

Tes rêves n'assassineront Ariaga 22/07/2013 14:58

Tes rêves n'assassineront pas ton sommeil car ils le nourrissent et lui donnent un sens. Bises.

Laudith 22/07/2013 14:16

Superbe !!! "j'attends au confin des ruines que mes rêves assassinent mon sommeil" J'aurais aimé écrire ces mots...


Je t'embrasse et te souhaite une douce semaine Fernando.

chatou11 22/07/2013 12:34

C'est triste et beau comme j'aime. Voilà maintenant que j'ai le lien, c'est plus facile de venir car je ne vais pratiquement plus sur mon ancien blog.
douce journée
besos
chatou

Quichottine 22/07/2013 12:27

Les rêves me portent... qu'ils te portent aussi.

Passe une douce journée, Tilk.

josée 22/07/2013 08:58

C'est très beau, Tilk, avec des mots "musclés", une image surréaliste et réelle en même temps. J'aime beaucoup. Il y a quelque chose de changé, de plus fort dans tes mots! Bise,
Josée.

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre