Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 01:27

P1090159.JPG

Partager cet article
Repost0

commentaires

ren 21/03/2012 14:39

salut, j'ai vu ton commentaire sur Tapiès, sur le blog de Philippe Charpentier...

en voila un qui ne semble pas comprendre grand chose ( sur Tapiès)..; notamment quand il dit que
" Quand on regarde bien on trouve des Tapiès partout , sur les murs , les sols etc."...

Comme si ce qu'il faisait était le fruit du hasard...

remaque que quand on voit les peintures de P Charpentier, on comprend mieux ce raisonnement débile.

Heureusement Tapiès nous "éclaire", lui)...

RC

K.KI 09/03/2012 10:40

Trés belle harmonie

Arthémisia 08/03/2012 23:47

Arachnéen....Je pense aux voilettes dont s'habillaient les dames du XIXème...Maupassant...

Minik do 08/03/2012 12:37

Etranges signes peints
sur sa peau blanche.

chantal11 08/03/2012 11:48

Je vois beaucoup de griffures dans ton jardin intérieur me querido Tilk..
j'aime comme d'habitude!
besos
chatou

Liliane 07/03/2012 23:24

Une texture et composition différentes...
C'est léger et vaporeux. J'aime beaucoup.
Besos Fernando.

Malika 07/03/2012 15:22

J'ai l'impression de voir un corps humain. Bon mercredi.

Muriel Angel 07/03/2012 15:05

sublime couleur se jardin poétique tilk besos.

tévi 07/03/2012 13:02

OHHHHHHHHHH je succombe !!!!!

Joëlle 07/03/2012 11:47

Il y fait beau de s'y promener, bravo l'artiste ! besos

josée 07/03/2012 10:33

Léger, aérien, la partie bleue à droite est magnifique....bise,Tilk,
Josée.

La bête humaine 07/03/2012 10:06

Mon portrait

Vous me demandez mon portrait,
Mais peint d'après nature :
Mon cher, il sera bientôt fait
Quoiqu'en miniature.

Je suis un jeune polisson
Encore dans les classes ;
Point sot, je le dis sans façon
Et sans fades grimaces.

Oui, il ne fut babillard,
Ni docteur en Sorbonne,
Plus ennuyeux et plus braillard
Que moi-même en personne.

Ma taille à celle des plus longs
Las ! n'est point égalée ;
J'ai le teint frais, les cheveux blonds
Et la tête bouclée.

J'aime et le monde et son fracas,
Je hais la solitude ;
J'abhorre et noises et débats
Et tant soit peu l'étude.

Spectacles, bals me plaisent fort,
Et d'après ma pensée
Je dirais ce que j'aime encore
Si je n'étais au Lycée.

Après cela, mon cher ami,
L'on peut me reconnaître ;
Oui, tel que le bon Dieu me fit,
Je veux toujours paraître.

Vrai démon pour l'espièglerie,
Vrai singe pour la mine,
Beaucoup et trop d'étourderie,
Ma foi, voilà Pouchkine.

(écrit en français, 1814)
Alexandre POUCHKINE (1799-1837)

ZAZA 07/03/2012 07:55

Très aérien ce jardin intérieur Tilk. Bises et bonne journée

michèle 07/03/2012 05:21

Le carnaval, les chants d'oiseaux, la lumière, l'air et cette peinture joyeuse et vivante nous rapprochent du printemps.

telos 07/03/2012 05:15

légère mousseline pour voiler l'indécence d'une âme nue

Fathia Nasr 07/03/2012 02:10

Bonjour Tilk, je te souhaite des belles journées printanières plein de belles couleurs comme sur la belle toile que tu nous fait partager, bisous.

Fathia Nasr 07/03/2012 02:06

Bonjour mon ami Tilk, c'est une très belle imagination d'un très beau jardin intérieur, plein de jolies couleurs, bon mercredi, gros bisous.

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre