Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 07:47

 

La surface

est là

juste avant

le fin

pleine de boue

 

et la semence

est là

aussi

 

posée

au hasard

de la lutte

des pierres

et du vent

 

posée là

juste avant

la reddition

 

posée là

dans cette immense

faille

ouverte

sur la solitude

 

Partager cet article

Repost 0
Published by tilk - dans poesies
commenter cet article

commentaires

Angel Duane 30/10/2013 18:58

Une bien grande surface qui en dit bien beau coup.

Minik do 28/10/2013 10:03

Un très beau poème.
Amitiés

Valentine :0056: 27/10/2013 16:26

Très évocateur... On sent un paysage un peu fantastique.

Jackie 27/10/2013 06:32

La semence pourra-t-elle germer ???

Ariaga 26/10/2013 19:55

Les failles ouvrent sur ce que nous imaginons mais aussi, peut-être, sur ce que nous désirons. Bises.

Tmor 26/10/2013 18:40

Ton texte m'évoque une terre gelée qui subit le dégel.

telos 26/10/2013 07:28

la solitude, un mot mal perçu par la société.normal ces mots s'opposent.

Laurent 26/10/2013 00:47

Passé par ici dans la nuit, je dépose un peu de ma solitude.

marithé :010: 25/10/2013 22:04

un peu de solitude fait du bien aussi à l'artiste que tu es ..besos

Laudith 25/10/2013 17:54

La solitude est une mauvaise conseillère mais souvent elle permet de bien belles créations...

Bisous, bon week-end Fernando.

marie-claude 25/10/2013 17:11

c'est dans la solitude qu'émerge toute création !
amitié .

Nina Padilha 25/10/2013 11:27

Génèse ?

thé âche 25/10/2013 11:15

"la solitude est une forme supérieure de la critique" chantait Léo.

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre