Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 09:37

 

L'obscur chasse l'obscur , Rha attendra

 

 

 

on se demande

 

comment aller contre encore

              là devant

                ce qui arrive

                          est près

                             est prêt

                              à réduire

                               à tout réduire

 

 

 

on se demande

 

comment dire l'indicible

            les mots

                       ici

                        sont

                          à l'étroit

 

 

 

on se demande

 

comment chacun va continuer

           à respirer

                     dans

                       cet air

                         ensablé

 

 

 

on se demande

 

comment rebaptiser la place taharir

 

P1100207.JPG

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

gazou 03/06/2012 22:15

Oui, il y a des lieux où les mots sont à l'étroit...Besos!

Quichottine 03/06/2012 13:28

Et pourtant, nous continuons de vivre.

indya 03/06/2012 09:53

Olé ?

Minik do 03/06/2012 07:52

Tout est beau !
ton poème et la fresque.
Amitiés

Liliane 02/06/2012 21:06

Le côté obscur du soleil...
C'est très beau !
Besos Fernando.

Valentine :0056: 02/06/2012 20:49

Superbe cette fresque au mur !!
Et ton poème exprime bien l'oppression du lieu...

Melly 02/06/2012 13:13

Take care ...

TELOS 02/06/2012 13:06

j'aime beaucoup " on se demande comment dire l'indicible ..les mots ici sont à l'étroit."
très bel article Tilk
bise

gazou 02/06/2012 12:49

oh oui! on se demande!
Besos Fernando!

ariaga 02/06/2012 11:42

Il n'y a pas de mots pour dire l'indicible mais les tiens s'approchent au plus près de l'air respirable. Bises.

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre