Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 11:37

Plus que jamais

la peau

se tait

de son feu

il reste

des cendres

de ses tremblements

même plus

de frissons

tout

est devenu

lent

très lent

trop

et elle

ne sait même plus

 

ce qu'elle cache

Partager cet article

Repost 0
Published by tilk - dans poesies
commenter cet article

commentaires

Angel Duane 09/02/2014 09:59

un joli battement décris.

Nath 12/12/2013 16:22

C'est la même peau qui reçoit des caresses et parfois des coups de couteau...
Peau fragile si sensible qui peut frissonner de plaisir ou craquer sous la douleur...
Peau de l'enfance passé, de l'adulte disparaissant
Disparu

Alice 08/12/2013 21:02

Un peu trop triste ... surtout en le lisant un dimanche soir ... :-(

Azalaïs 08/12/2013 09:30

c'est tragique, nos "vieilles peaux" nous rappellent sans cesse nos jeunesses perdues et pourtant en dessous le feu est toujours allumé
j'admire ton énergie et ton déterminisme
je t'embrasse

Ariaga 06/12/2013 11:46

Encore une baisse de moral ? Le côté positif est que cela te permet d'écrire de très belles poésies. Bises.

fazou 05/12/2013 19:07

magnifique, tes poèmes, toujours!…

ornellamai 05/12/2013 08:15

la peau d'un tout petit enfant, la peau récepteur de toutes nos sensations, la peau ridée des grand-mères qui sont le reflet de travaux, de dons...et la nôtre qui suit aussi le fil du temps. Elle
nous étonne, nous inquiète , mais c'est la vie ... Bien à toi

monica-breiz 05/12/2013 06:57

ah que la beauté des peaux de la jeunesse est belle
il en faut des luttes pour ne pas finir ( vieille peau )
kenavo Tilt

Rose 04/12/2013 22:57

Notre peau inscrit jour après jour
Le récit de notre vie
La peau est un être vivant
Comme la terre
Nous devons la protéger
Tout au long de notre vie
Si l'on veut que le récit soit aussi doux
Que les rides du sourire

Bonne soirée Tilk

erato 04/12/2013 22:50

Des mots touchants et tristes.Douce soirée, bises Tilk

Laudith 04/12/2013 22:07

Toujours tes mots sur des maux à fleur de peau...

Bises, belle nuit Fernando.

Tmor 04/12/2013 20:57

Tilk,
Très beau. Je ne sais pas pourquoi mais ce texte m'a fait pensé à "La démangeaison" de Lorette Nobécourt
http://lorettenobecourt.com/?page_id=266
@ bientôt.

Jackie 04/12/2013 18:27

Jour après jour...l'usure... lentement mais sûrement
Belle soirée Tilk
Bises

jill bill 04/12/2013 17:07

Comme dans la vieillesse.... Bises, jill

Son,ya 04/12/2013 15:59

c'est tellement vrai ce qui est écrit
merci du partage
je te souhaite une agréable fin de journée

gros bisous du mercredi

marie-claude 04/12/2013 15:30

à fleur de peau, se lit l'émotion, que faire quand elle cesse d'écrire ?
amitié .

Arthémisia 04/12/2013 15:26

La peau est un appeau; elle ne cache rien : elle attend...

Bises
A.

thé âche 04/12/2013 14:21

c'est que la peau cible se stratifie.

telos 04/12/2013 14:20

Ah!! Ces poètes!

Quichottine 04/12/2013 12:16

Superbe !

Nina Padilha 04/12/2013 11:43

Décidement...
Tu as des mots comme des dagues acérées..
Là aussi il y a quelque chose qui me parle.
Alors, je te demande la permission...
Pas sûr que je parvienne à épreindre tout ça, mais...
Alors ? Je peux ?

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre