Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 18:53
c'est pas mon centre que je fuis






Partager cet article

Repost0

commentaires

Thaddée 25/10/2009 10:36


Comme un oiseau piégé dans le ciel. Je ne devrais peut-être pas essayer de traduire tes peintures abstraites mais c'est plus fort que moi, je crois qu'on se représente tous, en voyant tes
peintures, quelque chose de particulier qui correspond à notre sensibilité. Beau dimanche à toi Tilk, à bientôt.


juliette 24/10/2009 10:09


On durait qye tu attends derrière ybe fenêtre eclose, désespéré


marlou 21/10/2009 21:30


On fuit toujours quelque chose ou quelqu'un...
Besos, Tilk.


Bruno 20/10/2009 20:31


Vaisseau spatial
excentré en longitude,
partagé en latitude
entre bleu polaire
et  bleu outremer


choule[bnkr] 20/10/2009 18:30


on dirait qu'un alien a posé sa main sur ton tableau.


Roby 20/10/2009 17:53


Que de bleu , ça manque par ici. belle soirée .Amitiés @+
Roby


souvienstoi 20/10/2009 17:49


S'évader d'un lieu du coeur pour trouver l'endroit  rêveur....  bien  à toi


muriel angel uane 20/10/2009 17:33


Ha je préféreun très jolie centre de toi Même Besos Amitié.


jorge 20/10/2009 04:36


Vivir intensamente no tiene garantia
solo fuego


Quichottine 20/10/2009 00:01


Alors... c'est donc le centre des autres... Il te fait peur ?


Laudith 19/10/2009 23:40


C'est le temps qui s'enfuit... inlassablement...

Bisous bleus Fernando.


sylvie 19/10/2009 21:29


bonne soirée Tilk,


philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre