Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 23:23

 

Tu me parles

de lumières

qui éclairent

l'ailleurs

 

de lumières

qui éclairent

les chemins

ou je n'arrives

plus à te suivre

 

tes chansons

de chez nous

tu les chantes

dans cet ailleurs

 

et je m'accroches

à ta main

qui tu as posée

sur mon cœur

 

 


Partager cet article

Repost0

commentaires

alice 22/10/2012 18:55

un lien indéfectible, très beau
amitiés
alice

Quichottine 21/10/2012 14:41

¡Es tan difícil ver a su madre irse hacia otro lugar donde no estaremos!

No olvides sus canciones, Fernando. Es importante.

A mí sólo me quedan ésas, y la sonrisa que tenía cuando estábamos hablando de nuestros sueños.
Gracias por las palabras que compartes aquí.
Hasta luego, Tilk.

Pascale L 20/10/2012 18:04

C'est tout plein de tendresse ça, et ça sent le vécu

ABC 14/10/2012 22:42

Une chanson
En héritage
pour frayer son chemin
Dans la tendresse
Des liens
À jamais !

Gabriela 14/10/2012 19:23

Trés touchant, délicat!!!

Jeanne 14/10/2012 16:44

ah les mains des mères
elles restent vivantes
oiseaux des îles
besos

Dani-elle:0014: 14/10/2012 11:03

beau texte romantique; muxu

Alice 13/10/2012 22:33

Ne lâche surtout pas sa main ...

Erato :0059: 13/10/2012 21:18

Un poème touchant, une main , une voix , la tendresse pour aller vers la lumière. Douce soirée , bises Tilk

Sonya972 13/10/2012 21:11

très beau texte Tilk
douce soirée
ti bo

.•°•.Ś Ő Ń Ŷ Á.•°•.

Marine D:0019: 13/10/2012 18:07

La main aidée de la voix qui dit mieux !
Besos Tilk

tévi 13/10/2012 15:14

J'en suis toute "chose" . Et tu fais quoi avec sa main?:o))

josée 13/10/2012 11:22

Mélancolie, quand tu m'envahis.......très beau Tilk, bise,
Josée.

Valentine :0056: 13/10/2012 11:16

Comme c'est beau !! Magnifique, Tilk...

ZAZA 13/10/2012 10:21

Une belle déclaration mon tilk. Bises et bon samedi. ZAZA

TELOS 13/10/2012 06:48

délicatesse, sensibilité, pudeur..j'aime te lire ainsi. tu es là superbe Fernando.

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre