Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 21:22

 

 

 

 

 

 

J'accepte mes déchirures

car c'est le chemin

qu'empreinte le vent

pour évacuer mes peurs

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

poetique love 24/08/2011 16:17


Et ta peur tu l'oublie sur tes toiles couleur poétique.


anick-Elfe 21/08/2011 16:11


Oui, le vent est salvateur!!! J'aime le sentir sur ma peau, dans mes cheveux qu'il ébouriffe et à travers mon coeur pour guérir mes douleurs!!!
Merci pour ce poème Magnifique!!!
Pensées Lumineuses... Anick-Elfe


gazou 20/08/2011 16:58


alors oui, n'ayons pas peur de nos déchirures, chérissons -les au contraire... et que toutes nos peurs nous quittent! Besos, Fernando !


Quichottine 20/08/2011 09:14


Nous avons tous des peurs à évacuer. J'aime bien ce chemin.


Nath 20/08/2011 09:00


Une réflexion qui me toucge tout particulièrement et qui offre à mes côtes un grand vent salvateur...je la note, oui, je peux ? je vais l'emmener avec moi pour les jours cailloux pointus et la
réciter comme ça, tranquillement...


piosoune 20/08/2011 06:45


trés beau


K.KI 19/08/2011 21:00


Le chemin de la vie ... forcément tortueux ..
bisesss


Joëlle 19/08/2011 19:01


Comme on aime se laisser porter par tes mots Fernando, plaisir renouvelé merci, besos !


jeanne 19/08/2011 18:45


oui ces déchirures qui marquent notre temps

besos amigo


ariaga 19/08/2011 17:14


Il est tellement dit, en ces quelques mots, que l'humidité à envahi mes yeux.


Liliane 19/08/2011 16:24


Quelle philosophie ! Et toujours ce vent qui t'inspire !
Qui veut vaincre ses peurs est déjà près de la victoire...
Besos Fernando.


Valentine :0056: 19/08/2011 15:12


Quelle sagesse ... !


Minik do 19/08/2011 12:30


Encore une belle fulgurance.


tévi 19/08/2011 11:47


"tout'à'fait !!!
pour ne pas exploser.


florence 19/08/2011 11:47


Superbe dans sa simplicité...
Merci Tilk, besos


marlou 19/08/2011 11:13


Il suffisait d'y penser...Besos Tilk


Marine D 19/08/2011 09:33


Nous empruntons des chemins très divers pour dire nos blessures, nos émerveillements, nos renaissances...
Besos Tilk amigo


FATHIA NASR 19/08/2011 04:10


Acceptons-alors nos souffrances, et surtout nous en faisons pas nos peurs, merci pour cette belle moralité, bisous.


Andrée 18/08/2011 23:41


J'aime beaucoup et si le vent passe , la lumière aussi.Bonne soirée, bisous Tilk


philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre