Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 16:28

 

 P1220149.JPG

 

 

 

Quelle horreur

dans les mains

quelle horreur

dans les yeux

 

et le dedans

qui se débat

comme si

il en savait

plus que moi

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Muriel Angel D 19/07/2014 18:17

Tous se qui es Tilk

Tmor 15/07/2014 16:48

Ca marche super bien le multi support. Ça cache plein de sens du coup ou plutôt non au contraire ça en fait ressortir pleisn d'autres. Bref, c'est bien !

Martine Maillard 15/07/2014 08:46

Ah ! Tu as fini par céder !! Oui, j'ai cédé mais maintenant OB ça ne me dit plus rien...
J'aime bien ta 2e strophe ;) !

thé âche 11/07/2014 11:10

personne ne le sait, l'écrit renvoie du dedans des ombres indicibles.

Laudith 11/07/2014 08:09

Cette création cache un artiste talentueux et aussi à fleur de peau...

Bises, belle fin de semaine Fernando.

Minik do 11/07/2014 07:25

Belle composition !
Bonne journée Tilk

erato 10/07/2014 18:12

Un beau poème , mais que de souffrance!
Belle soirée, bises Tilk

Quichottine 10/07/2014 14:28

Toujours de très beaux poèmes...
Que te dire que tu ne saches déjà ?

Liliane 09/07/2014 22:51

Ces interprétations me font peur...
Bonne soirée mon ami. Besos.

Thaddée 09/07/2014 18:08

Inspiration viscérale ! - Et puissance verbale absolue.

zaza 09/07/2014 18:00

Étrange Tilk
Bises et bonne soirée.

Nina Padilha 09/07/2014 17:38

Houla !
Tu m'inquiètes, amigo !
Besos !

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre