Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 16:28

 

 P1220149.JPG

 

 

 

Quelle horreur

dans les mains

quelle horreur

dans les yeux

 

et le dedans

qui se débat

comme si

il en savait

plus que moi

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Muriel Angel D 19/07/2014 18:17

Tous se qui es Tilk

Tmor 15/07/2014 16:48

Ca marche super bien le multi support. Ça cache plein de sens du coup ou plutôt non au contraire ça en fait ressortir pleisn d'autres. Bref, c'est bien !

Martine Maillard 15/07/2014 08:46

Ah ! Tu as fini par céder !! Oui, j'ai cédé mais maintenant OB ça ne me dit plus rien...
J'aime bien ta 2e strophe ;) !

thé âche 11/07/2014 11:10

personne ne le sait, l'écrit renvoie du dedans des ombres indicibles.

Laudith 11/07/2014 08:09

Cette création cache un artiste talentueux et aussi à fleur de peau...

Bises, belle fin de semaine Fernando.

Minik do 11/07/2014 07:25

Belle composition !
Bonne journée Tilk

erato 10/07/2014 18:12

Un beau poème , mais que de souffrance!
Belle soirée, bises Tilk

Quichottine 10/07/2014 14:28

Toujours de très beaux poèmes...
Que te dire que tu ne saches déjà ?

Liliane 09/07/2014 22:51

Ces interprétations me font peur...
Bonne soirée mon ami. Besos.

Thaddée 09/07/2014 18:08

Inspiration viscérale ! - Et puissance verbale absolue.

zaza 09/07/2014 18:00

Étrange Tilk
Bises et bonne soirée.

Nina Padilha 09/07/2014 17:38

Houla !
Tu m'inquiètes, amigo !
Besos !

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre