Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 18:55

ATT00017

 

S'en tenir à la danse

à l'écriture du mouvement

à la préparation du feu

le feu central

de la rencontre

l'épicentre du basculement

 

s'en tenir à la danse

orchestrer les ondulations

les élans fiévreux

les approches

les frottements impudiques

 

s'en tenir à la danse
régler le pas sur l'autre
l'embarquer
dans le tourbillon des sens
et dans une dernière pirouette
lui faire toucher
le NOUS

Partager cet article
Repost0

commentaires

Betty 17/02/2010 16:38


Je suis séduite & les mots et tableau ont fait mouche.


gazou 16/02/2010 22:14


c'est avec grand plaisir que je lis ce poème chez toi...je l'ai déjà vu chez Solyzaan, je ne m'en lasse pas..Et l'illustration est belle..besos!


Petit Poucet rêveur 16/02/2010 20:45


La danse, j'aime tellement aussi...Ce sont mes deux passions, la danse et l'écriture...Et "l'écriture du mouvement" j'aime beaucoup !


Muriel93 créations 16/02/2010 20:45



Une bien belle danse  de peinture en poésie et de mille couleur



Anick-Elfe 15/02/2010 20:20


Magnifique, sensuel comme un Tango!!!
Bravo à Vous Deux!
Bisous...
Anick-Elfe


lyly 15/02/2010 14:45


Bonjour Tilk

Un joli partage d'une grande sensualité !

ça sent le printemps tout ça ! LOL

GrOs besOs, Lyly 


LILI 15/02/2010 06:51


bonjour TILK merci de ta visite j'espere que tu as passé un tres bon week end je vais donc te souhaiter une tres bonne journée de lundi tres beau ton texte et merci du partage bises
LILI


Quichottine 15/02/2010 01:26


J'ai vu d'abord chez Solyzaan.

Mais quel beau partage !
Bravo à vous deux.


Renard 14/02/2010 23:58


Entrainant, sensuel, agréable à lire, ce poème et la peinture qui l'accompagne sont vraiment beaux.
Bises à Toi 


marlou 14/02/2010 22:11


Sensuel et erotique !
Bravo a tous deux !


Stellamaris 14/02/2010 22:02


La peinture nous fait rentrer dans cette danse, et le poème nous y plonge ... Superbe ! Toute mon amitié.


Azalaïs 14/02/2010 20:12


une belle rencontre, on entend le tempo de cette danse et la connivence des corps


philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre