Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 00:10

P1170879.JPG

Partager cet article
Repost0

commentaires

timicraintou 21/02/2013 22:46

dominence orange!
sa chauffe pas comme ici -4 en basse normandie
bonne nuit

Gabriela 21/02/2013 18:03

Soleil fondu...
Tous tes soleils son merveilleux!!!

autobiographieDe 18/02/2013 21:43

De toute beauté! Ah oui!
Gigri

Alice 17/02/2013 23:15

Ah mais c'est très joyeux, aujourd'hui ! :-) Et c'est un tableau plus grand ?

telos 17/02/2013 20:07

c'est joli.j'adore le orange.c'est ma couleur préférée

Sonya, la Ptite Créole 17/02/2013 19:05

cette peinture est très gaie
j'aime tes couleurs
belle semaine à toi
ti bo Tilk

Joëlle 16/02/2013 20:17

C'est joliment oeuvré bravo Fernando besos !

Alice 16/02/2013 19:45

j'aime ces couleurs vives dans leur mouvement accéléré
amitiés
alice

Valentine :0056: 16/02/2013 16:46

Il y a un fleuve de lumière qui se déverse dans ce tableau, grâce à l'opposition entre les tons de bleu/ocre et de rouge/vert tous deux soulignés de jaune. Bravo !

Muriel Angel 16/02/2013 15:56

Superbe sol de couleur besos Tilk bon samedi.

Marithé :0010: 16/02/2013 13:04

youpie, ça sent le printemps chez toi ...bisoussssss

zaza 16/02/2013 12:00

J'aime beaucoup de ton et les couleurs de ce Sol 41. Bises et bon samedi

tévi 16/02/2013 10:50

Wahouuuuuuuuuuu! Dynamique et génial. Bizzzzz

ABC 16/02/2013 10:05

Un allée qui se réveille espérant la fin de l'hiver...

Minik do 16/02/2013 08:09

La météorite
est passée par là.

Amitié

Yasmine 16/02/2013 07:35

C'est drôle, je vois un petit oiseau sur des fils électriques ... comme si c'était une photo prise du ciel ... d'une montgolfière on va dire ;-)

Martine 16/02/2013 07:14

Un volcan qui se jette dans la mer. La fusion de la terre et de l'eau. Bises

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre