Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 10:39
numérisation0004
Partager cet article
Repost0

commentaires

Betty 10/02/2010 23:06


Un dessin qui me touche. Un fait. Une évidence. Une image fuyante, récente. La perte d'un ami, vieil ami qui manque cruellement à beaucoup. Mes idées sombres qui sait font défaut à ce dessin mais
c'est ma sensation à le dévisager. Etranges constrastes, étranges regards que ces formes difformes se décomposer au fil du coup de pinceau. Un dessin qui me touche.


Petit Poucet rêveur 09/02/2010 22:24


Là j'ai toujours un peu difficile...Je n'aime pas ce vert...Un peu oppressant comme la foule...


Laudith 09/02/2010 11:47


Parfois la foule nous affole et on la fuit...  quand d'autres fois elle nous ermmène dans une liesse délirante...

Bisous qui partent en foule vers toi Fernando.


Arthémisia 07/02/2010 20:36


ils me font peur!


gazou 07/02/2010 19:52


J'aime ces visages que l'on devine même s'ils n'ont pas l'air spécialement gai...Besos!


poetique love 07/02/2010 16:26


voilà de bien belle couleur de trace mais dit moi es-ce que tu à fait sa avec tes doigts ou un outils besos.


sittelle 07/02/2010 15:57


Et juste le match de Rugby démarre... tu y étais déjà ? !


Quichottine 07/02/2010 12:28


Que voulaient-ils qu'ils n'ont pas eu ? Ils ont l'air un peu en colère...


lyly 07/02/2010 10:52


Re- coucou

Il est magnifiquement original

BRAVO et GrOs besOs


philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre