Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 22:16

V

 

Il souffle

comme un tambour

il souffle lourd

 

il montre du doigt

 

il se rit

à en perdre haleine

il se rit du temps

 

il insiste de son doigt

 

il nomme

les barrières et les grilles

il nomme les nœuds

 

il se montre du doigt

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Angel Duane 20/01/2013 09:08

trés belle écris tilk.

jill bill 19/01/2013 12:56

J'aime ce petit grain de folie ! Besos Tilk

Kri 19/01/2013 10:40

Bouhhh pas bô de montrer du doigt ;)

marine D 19/01/2013 08:54

Reconnaître les écueils, dire, rire, vivre finalement !
Besos

jeanne 19/01/2013 08:34

il pointe les choses et les gens ?
pas facile

Valentine :0056: 18/01/2013 22:26

Il, il ... Qui est-il ce petit fou ?? Les grilles, les noeuds, c'est lui-même ! Sacré Tilk. Besos !

Marithé :0010: 18/01/2013 19:08

bonne soirée tilk ...il souffle ???

ABC 18/01/2013 13:39

Il espère légèreté et souplesse
Il craque, se crispe, parfois se blesse
mais il cherche et cherche encore
le pourquoi du comment
Toujours en avançant !

Quichottine 18/01/2013 11:52

Il est conscient que c'est lui qui se projette sur ce qu'il voit.

Merci pour ce beau poème, Tilk.
Passe une douce journée.

zaza 18/01/2013 09:44

Un très beau texte tilk.
Merci de ta présence sur mon blog, c'est réconfortant. Je commence à retourner sur les sites amis pour laisser un petit commentaire. Je retrouve un peu d'énergie, même si je ne peux rien avaler de
solide. Je me fais des soupes de légumes que j'arrive à tenir, c'est déjà cela. Neige et verglas ce matin. De gros bisous et une bonne journée mon ami.

TELOS 18/01/2013 05:51

juste un mot me vient " grotesque " ce personnage de la manière dont je lis ce texte mais probablement je ne te comprends pas dans ce texte.son mal être fait clown;
de toute façon ce n'est pas toi ce "il".

Alice 17/01/2013 23:56

Autodérision ou réelle souffrance ?

Arthémisia 17/01/2013 22:24

Aurait-il de l'humour?

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre