Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 01:08

XIV

 

Il ignore ou la porte s'ouvre

 

il ignore d' ou vient le  souffle

 

il aimerait tant

   entrevoir le pays

            ou les vents

                 dispersent

                   la lumière

 

il aimerait tant

  y faire quelque pas

       et se transformer

                      en reflets

 

 

en reflets d'étoiles

Partager cet article
Repost0

commentaires

Muriel Angel 31/03/2013 09:16

Si joliment écris.

gazou 26/03/2013 11:08

se transformer en reflets? Pourquoi?
Besos

Valentine :0056: 23/03/2013 21:45

:0070: Bravo, c'est très beau !

Erato :0059: 23/03/2013 21:36

Magnifique poème.J'aimerais aussi entrevoir ce pays.Douce soirée, bises Tilk

Alice 23/03/2013 18:22

Joli rêve ...

Amine 23/03/2013 14:55

je profite de mon passage pour te saluer

jardin printanier Marithé :0010: 23/03/2013 13:18

que de beaux rêves..bisous bisoussss

Laudith 23/03/2013 12:44

J'adore ton texte qui me parle beaucoup Fernando.


Bisous et très bon week-end

ZAZA 23/03/2013 10:40

Un très beau texte, tilk. Des étoiles plein les yeux après cette lecture. Bises et bon samedi

Quichottine 23/03/2013 10:25

J'aimerais aussi... :)

Martine 23/03/2013 06:27

J'aime tout simplement. C'est simple et beau, cela me touche.
Bon week-end. Bises

telos 23/03/2013 05:29

le monde poétique

Yasmine 23/03/2013 03:47

Enfant, j'ai rêvé un temps à être astronaute ... pour voyager parmi les étoiles ... les toucher ...

Rose 23/03/2013 03:46

Parfois il faut forcer le destin
et aller décrocher les étoiles
Bisous et bonne journée

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre