Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 10:03
Deprisa deprisa !!!!
Partager cet article
Repost0
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 21:34

 

dans le dedans

dans le vide

rien ne se disperse

rien ne passe

tout lasse

 

J+187
Partager cet article
Repost0
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 21:31
J+186
Partager cet article
Repost0
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 08:59

 

Le silence

comme dérive

comme mise

à nu

de ce qui va

 

le silence

comme

monologue

tout le long

du chemin

 

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 10:07

 

dedans

du vent

partout

très profond

loin

enfermé

dans son propre

tourbillon

dans le vide

dans le dedans vide

 

J+185
Partager cet article
Repost0
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 17:40

 

mais dedans

cela reste

des rêves

et à boire

que du vent

 

J+184
Partager cet article
Repost0
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 10:59

pour remercier le cabinet d'orthophonie

et spécialement Stéphanie

qui m'accompagne dans ma lente récupération post AVC

merci à eux et à elle

triptique
Partager cet article
Repost0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 15:13
J+183

Dedans

à boire

et à manger

comme

dans les rêves

ceux qui fendent

les nuits

 

J+183
Partager cet article
Repost0
2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 23:12
J+182
Partager cet article
Repost0
2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 07:54

tract poétique

la beauté

La beauté

 

dans mes

paroles obscures

elle respire

 

courant

parmi

les proies

elle respire

 

dans

la violence semé

elle respire

 

elle est eau

au fond

de la déchirure

 

elle est

fleur de givre

au milieu

du volcan

 

et elle jaillit

incandescente

des plis de la nuit

 

pour éclairer

nos chemins

 

 

la beauté
Partager cet article
Repost0

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre