Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 10:49

Les murs

Sont haut

Très haut

 

Bien trop

Haut

Pour voir

 

Pour voir

Le plafond

Epais

 

Très épais

Bien

Trop épais

 

Pour pouvoir

Voir

Le ciel bleu

 

Très bleu

Bien

Trop bleu

 

Pour voir

Au loin

Les étoiles

 

Les étoiles

Qui brillent

Très  loin

 

Bien

Trop loin

Pour éclairer

 

Trop loin

Pour éclairer

Nos rêves

Repost 0
Published by tilk - dans poesies
commenter cet article
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 11:48
avant
 
j'ai bousculé
différentes
géographies

avant

j'ai fuis
différents
paysages

avant

nids 
ou les oiseaux
se nichent

avant

eau
ou les poissons
glissent

avant

ressui
ou la bête
se lèche

maintenant

je voudrais
nouer
nos espaces

dans 
le labyrinthe
des émotions
Repost 0
Published by tilk - dans poesies
commenter cet article
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 20:49

37petit-coureur--jp72dpi.jpg








http://galeriesolyzaan.over-blog.com



   

Je voulais naître 

Avec de multiples

Capacités

Surnaturelles

Etre un caméléon

En mouvement

Constant

En équilibre

avec le temps

en harmonie

avec les vents

ou alors un pantin

une machine

à câlins

très coloré

très souriant

ou alors

un transformer

jongleur

musicien

chanteur

et sortir

de ma bosse à dos

un totem

des colliers de perles

des bombons

des ballons

et leurs couleurs

des cubes , des étoiles

et des fleurs

 

et construire

le grand mécano

du bonheur

TILK

 

Repost 0
Published by tilk - dans Solyzaan
commenter cet article
9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 13:38
Est ce
le mot
ou sa couleur ?

le mot
ou sa couleur
douleur ?

est ce le mot
qui deteint
en douceur ?

est ce sa couleur
qui perd
sa teneur ?

est ce la douleur
qui quitte 
mon coeur?

la lumière
dilue t'elle
le mot ?

le mot
sa couleur
ma douleur ?

les dilue t'elle
dans la transparence
du bonheur ?

aujourd'hui j'écris en apesenteur .....................
Repost 0
Published by tilk - dans poesies
commenter cet article
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 23:58
on peut
retenir
les mots

les
habiller 
de silence

les
parer
de convenances

mais 
en de ça
de la parole

comment 
retenir
la sève

qui s'égoutte
à travers
les plaies

les plaies
poreuses
du corps

comment 
retenir
le trop plein

le trop
plein 
qui ruisselle

à travers
la plage
jusqu'à la mer

à travers
cette page
jusqu'à ta mer
Repost 0
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 08:44
là. c'est des petites serviettes en papier ou des feuilles de carnet de commande du restaurant ou travaillait ma mère qui me colle aux doigts et qui en me brulant ont laissé des traces pour toujours. traduction =trahison

il était là (du haut de ses 1m 95). dèrriere sa table de travail.dans sa cabane de ostreiculteur. il décollait avec habilité les huitres des collecteurs et remplissait les manes. il leva la tête quand je fis mon apparition
-je veux que tu m aides à écrire en français
-avec plaisir(pour une fois qu'il me demandais quelque chose)
-comment on écrit :cita 
-rendez-vous
les mots défilaient je remplissai des pages
-comment on écrit :detras 
-dérrière
-comment on écrit cabaña
-cabane
cela dura plusieurs jours jusqu'a ce que je comprenne....

mama!
-je crois que papa écrit des mots à quelqu'un
-quoi
-il me fait écrire de drole de choses
-comment ça?
-il veut que je lui apprenne le français 
-c'est bien ça!
-oui mais je trouve ça bizarre


dans la valise d'une des serveuses du restaurant ma mère retrouva des dizaines de petits mots fait par mon père. il s'était servi de moi pour tromper ma mère (j'avais 11 ans)
Repost 0
Published by tilk - dans introspection
commenter cet article
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 14:23

Que vois-je dans le miroir? 


D'abord c'est moi que je vois
et je me regarde intriguée, 
est-ce que je me ressemble? 
Je ne me reconnais pas toujours. 
Il peut toujours arriver par mégarde 
que quelqu'un dont j'ignore tout 
prenne ma place 
et se dévoile facétieux et ricaneur 
et que je ne sache comment le déloger. 
Mais pourquoi tant avoir peur?
Ce serait peut-être une bonne surprise?
Soudain être quelqu'un d'autre,
un autre
qui se dévoilerait peu à peu,
à qui l'on pourrait se raconter.
Je scrute le miroir,
je cherche au plus profond.
Qui suis je? Un ou deux ou plusieurs.
Ce serait drôle d'être nombreux.
On se serrerait un peu,
il doit y avoir de la place
pour tout le monde

GAZOU

MIROIR

depuis le miroir
mon visage
me regarde

il me regarde
d'un air
terrifié

il me regarde
d'un air
reprobateur

lui il sait
le sens
de ce regard

lui il deteste
le sens
de ce regard

lui
il deteste
mes yeux

quand
ils se tournent
vers l'intérieur

quand
ils plongent
à l'intérieur

car
il n'arrive plus
alors

à refléter
le sens
de mon regard

le sens
profond
de mon regard

tilk

Gazou (le 5 fevrier 2008)

je ne connais pas
ton visage
dans le miroir

mais j'imagine sans peine
tes yeux
 tournés vers l'intérieur

et si un autre moi
en toi
les désapprouve

si un autre
 moi 
veut les terrifier

regarde le bien en face
avec une douceur
et une patience 
infinies

avec le temps
il va les aimer
tes yeux
tournés ves l'intérieur;


Derrière
le miroir
en face

sur
l'autre
rive

de 
l'autre
côté

mon image
est 
inquiète

car
elle
me voit

TILK



elle me voit
tourner
en rond

juste derrière
le miroir
en face

en rond
de l'autre côté
autre rive

mon image
a le mal
de mer

la mer
du miroir
où elle me voit...

michel faux rêveur

 
Repost 0
Published by tilk - dans Partage
commenter cet article
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 01:26

j'écris et je ne comprends pas
pourquoi je suis
dans la malaxation des sources

Repost 0
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 01:18
dehors
dérrière les vitres
l'obscurité
est en plein mouvement
vers nulle part
ses assauts
contre la fenêtre
se font en silence

dedans
j'ai comme un oiseau
en mouvement
dans la pénombre
du vide
il heurte 
le silence
Repost 0
Published by tilk - dans poesies
commenter cet article
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 22:59
autoportrait.jpg

autoportrait totemique
Repost 0
Published by tilk - dans introspection
commenter cet article

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre