Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 15:32

P1040943

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 17:40

 

 

 

scarlett

 

 

 

 

ouvrir les yeux
sourire
suivre le mouvement
là ou il veut
onduler
là ou il veut
aller

se laisser porter
dans la nuit
jusqu'à attendre
le jour
traverser le noir
jusqu'au rouge

lever les bras
devenir oiseaux
et explorer le monde

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 22:14

 

 

 

 

 

 

 

J'aimerais tant

que mes vers embaument

tes doigts

et que quand tu froisses

la feuille

tu entendes leur musique

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 21:49

 

 

 

 

 

 

P1040939

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 23:02

 

 

 

 

 

 

 

Pourrais-je encore

longtemps contenir

ce qui a déjà commencé

 

le trait de lumière

à déjà croisé

le fer avec toutes

les sortes de noir

 

pourrais je encore

longtemps retenir

ce qui n'aurait jamais

dû finir

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 22:58

P1040938

Partager cet article

Repost0
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 23:49

numérisation0013-copie-1

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 23:10

vent

http://k.ki.over-blog.com/

 

 

 

 

 

Le vent soulève ma feuille

et recompose le poème

à l'intérieur même du poème

 

il ouvre d'autres portes aux sens

et m'invite à y entrer

 

le vent est un merveilleux poète

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 10:28

P1040921

énormément de monde

 

P1040901

 

 

les fenêtres

 

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 11:06

 

 

 

 

 

J'aime ce qu'il ne faut pas
J'aime me perdre dans la jonction
Et tomber en prenant appuis

 

 



J'aime ce qui ne compte pas
J'aime cette étrangère d'ébène
Et parler au vide pour le combler

 

 



J'aime ce qui ne compte pas
J'aime cette blessure dans la bouche
Qui enclenche les sens

 

 



Et j'aime l'instant exacte
Ou la raison frôle la folie

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre