Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 21:48

numérisation0007 (2)

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 15:04

numérisation0005-copie-1

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 01:43

 

 

 

 

 

 

 

Je veux me perdre en toi

pour que tu me dises mon nom

et que tu me retrouves

pour que je te dise le tien

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 16:40

P1050203

 

 

 

Plus on se libère

plus il y a d'obstacles

plus on avance

plus on cède du terrain

plus on se débat

plus les murs sont fort

plus on se dilue

dans le blanc

plus on se joint

à l'immobile

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 17:01

Funambule rojo 24x30cm 270908

 

http://galeriesolyzaan.over-blog.com/

 

 

 

 

 

 

 

J'ai fouillé

le corps cosmique

jusqu'à la source

du mouvement

jusqu'au vertige

à même le jaillissement

du grand fleuve lacté

je me suis repu

de ses vibrations

et je les ai faites mienne

et dans un tourbillon

de démesure

j'ai atteint

l'harmonie

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 15:46

numérisation0004-copie-3

 

 

 

en fait cette série de desterrados est composée de petits formats 21x15

ils font partie d'un projet de totemisation dont je vous parlerais bientôt

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 23:24

numérisation0003

 

 

travail de base pour un desterrado

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 15:41

P1050156

 

 

 

 

Les racines pivots de mon inexistence,
M’épuisent lentement arrachant de mon sein,
Dans la nuit des lambeaux, et toute quintessence.

Le fil noir sinueux de ma vie chaotique
Serpente en ondulant , entre bien et mal
Les peurs et cauchemars, en meute despotique.

Les fleurs si virginales de mes rêves d’enfance,
Violées saccagées aux pieds d’anges mauvais,
Par leur folie mortelle causent ma déchéance.

Au creux de mes bras nus est blottie l’espérance,
Rémanence éblouie par des feux mensongers,
D’éphémères brûlots, caresses d’indécence.

Au bord de mes cils clos, une larme vient de naître
Mes yeux au fond des tiens, y puisent mon pardon,
A cet amour naissant, se donne tout mon être.

Vénusia

 

http://auclairdeterre.over-blog.com/

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 22:16

 

 

 

 

 

 

 

J'aurais aimé faire

un poème

au milieu de l'abîme

un poème

comme seul univers

un poème intime

d'avant

tous les poèmes

un poème

qui prépare

à la rencontre

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 00:50

numérisation0029

Partager cet article
Repost0

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre