Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 16:37

Certains cris naissent

dedans

La bouche fermée

Dans le noyau

Ils grandissent tant

Qu’ils ne peuvent

plus sortir

Le corps prend forme

Autour d'eux

Pour se convertir

A leur lumière

En distorsion
De leur larsens

et engendrer

un silence

qui tait

tout

 

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 16:30


Grandir d’un seul cri 

D’un seul

Transpercer le silence

Et fermer la porte

D’où vient le sang

Pour ne plus entendre

Mes lamentations

Enfanter le cri

Dans ce qu’il a de plus cri

Afin d’effrayer

La parole elle-même

Afin de la dépouiller

Des souillures du passé

Comme si j’en avais assez

Comme si je ne voulais

Plus vomir

Comme si je ne voulais

Plus être coupable

Comme si je voulais

Tout oublier

Grandir dans le plus bruyant  

Des suicides

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 00:53


les cris


Ils sont nombreux
Toute une gamme
Un panel représentatif
Un véritable éventail
Une meute

Ils montent de loin
Intenables
De l'intérieur abyssal
Nourris au cendres même
Des traumatismes

 Ils ont le son
Hymnes du désespoir
Des long chemins tortueux
Ou la vie s'égare

Ils ont le poids
Eternel
Des pierres
De l'éboulement
Implacable
Qui s'entasse
Sur nos illusions

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 23:25





il y a pire qu'un cauchemar il y a les faux rêves










Partager cet article

Repost0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 22:54
 

Demain

j'irais loin

 

Demain

j'irais vers rien

 

Demain

j'irais au bout de rien

au bout du rien

 

Vers le pays

des ressemblances

 

Vers le pays

de l'absence

 

Demain

j'irais vers ce pays

débarrassé de moi

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 13:58


 

Elle rêvait d'un tableau gris

elle à eu un tableau cris

 

le noir a tout brulé

le noir a tout repeint

 

la boue

celle qui épouse tout

celle qui moule tout

va faire tout disparaître

 

même les cris s'effacent

même les cris meurent

 



Partager cet article

Repost0
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 17:05

 

J'ai besoin

de plonger

au fond

du gouffre

j'ai besoin

de son silence

qui palpite

de son vertige

infini et terrible

j'ai besoin

d'accélérer

la chute

a toute tristesse

a terre ouverte

et de noyer

leur poison

et peu importe

la catastrophe

peu importe

la longueur

de l'apnée

la perte de plumes

les bouts de chair

les os brisées

l'avidité de la terre

et de sa boue

 

 

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 14:35
 

Une grande pluie ,,,, forte

qui creuse la boue

et m'oblige à chercher

là ou il n'y a rien

 

Une grande pluie,,,, continue

qui fait monter la boue

jusqu'à déborder de moi

là ou il ne faudrait pas

 

J'aimerais une autre pluie,,,fine

une pluie très fine

une pluie qui lave

qui m'aide à trouver

même ce que je ne cherche pas

 

Une pluie d'émois

 

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 11:11


acrylique et techniques mixtes sur plaque de carton bois 120x80


 

A voguer sur le vague

A l’âme

A ramer sur une trame

Si vague

Des moments de tristesse

 

A défiler sur un fil

De soie

Tituber sur les toits

Fragiles

Y perdre son adresse

 

A balader des bulles

Savon

Arpenter tous les ponts

Bascule

Ne plus y voir qu’ivresse

 

A panser les poussières

De mines

Et fouiller toutes ces ruines

Fières

Souffle de stress


MP












Partager cet article

Repost0
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 10:39


détail





jusqu'ou pourra descendre
la sonde
qui prend appui
sur la boue ?

y a t'il une limite au dedans ?

sur quoi prend appui
la boue ?

Partager cet article

Repost0

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre