Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 18:13


Les danses invisibles

M’ont fait

Gravir la nuit

A travers

Les différentes

Strates

Couches

Grilles

Filtres

Le long

Des blessures anciennes

 

Désormais

Les danses

Continuent

Leur transe

frénétique

Au soleil

 

Il ne me reste plus

Qu’a contaminer

Tous les vents

Pour qu’ils

Transmettent

La bonne nouvelle


tilk

http://galeriesolyzaan.over-blog.com  












Partager cet article
Repost0
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 00:31

La parole est en mouvement

Autour d'un point que je ferme

La parole glisse

Sur des paysages que je cerne

Sur des chemins

Qui ne se taisent jamais

La parole ne commence pas

Là ou je voudrais la voir

La ou je voudrais

Qu'elle prenne norme

Elle erre

Au milieu de ses propres formes

Partager cet article
Repost0
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 16:00

http://dana.over-blog.fr  

 

m'approcher

de ton silence

de partout à la fois

pour que s'ouvre ta mer

m'approcher

de partout à la fois

et pénétrer

ton silence

pour y déposer

mes rafales

mes mots

mes mains

et voire

ta bouche

agiter ses vagues

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 15:44

Aspirateur de mondes 

Labyrinthe magique 

Ou tout se perd

Passeur méthodique

Et infatigable 

Vers l'autre rive

 

Ou as tu mis 

Tout ce que je t'ai confié 

Ou as tu mis

Mes sourires

Mes grimaces

Mes joies

Mes esperances

Mes paroles

 

Pourras tu me les rendre un jour

Avant que tu ne tombes

Entre ces mauvaises mains

Qui parcourent le monde

Et ravagent les sens

Partager cet article
Repost0
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 14:40

Ici

Sans réel mouvement

Ici

La buée

Voile les fenêtres

Ici

L’immobile

Même la musique est en arrêt

Ici

Seule la pluie

Est en mouvement

Echos de là-bas 

 

Là-bas

La mer

Ses vagues

Son sel

Les baies

Les oiseaux

La plage

Le sable

Le ponton

Les bateaux

Là-bas

Mon île

Et le vent

Qui me dit

tout ce que j’ai perdu

Partager cet article
Repost0
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 00:20




































http://anakaleatoires.over-blog.com



Le jour est aride

Dans son entier

                Même pendant l’orage

 

         Le terrible

                                      Orage

Ou il ne pleut pas

 

Et ma terre

                   Ou règne

                             Le feu

 

                         Réclame

La déchirure du ciel

Et son épaisseur

 

Et la longue descente

                         Glacière 

De la montagne

 

Au milieu  du feu……   j’attends

 

tilk


Partager cet article
Repost0
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 18:02


Même s’il fallait

Un décrochement

Pour pouvoir passer

 

Même s’il fallait

Des limites

Pour pouvoir traverser

 

Même s’il fallait

La peur

Pour pouvoir miser

 

Je ne laisserais pas

Mon  ombre

Déverser mon œil

 

Je ne laisserais pas

Mon ombre

Se heurter à l’immensité

 

Je ne laisserais pas

Mon ombre

Quadriller l’espace

 

Je ne laisserais pas

Mon ombre

En pâture à la lumière

 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 13:12
e

Tagué par aurore qui organise

Une chaîne qu’elle appelle

LIBERTAD en soutient

A INGRID et a tous les otages

Envoyer lui vos mots

 

http://www.manuscrits-aurore.com

 

puissent nos mots

chevaucher tous les vents

et devenir lumière

 

puissent nos mots

se répandre

sur la terre entière

 

puissent nos mots

toucher

les monstres au pouvoir

 

puissent nos mots

toucher

les fous des FARC

 

puissent nos mots

sauver

Ingrid et tous les autres

 

Puissent nos mots

Etre des émissaires

Et briser les chaînes

Partager cet article
Repost0
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 12:03

lui

il-lui-a-parl-.jpg

Il lui a parlé

Des sables

Et des rochés

 

Il lui a parlé

Des baies

Et des dunes

 

Il lui a parlé

Aussi

Des terres

 

Il lui a parlé

De ce qu’elle

Ne connaissait pas

 

Et il lui a dit

Que si elle

Voulait

 

Rien ne retiendrait

Ses vagues mêlées

A ses rafales

 

Partager cet article
Repost0
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 22:05

Soleil bas

Un ciel neigeux pèse
Au-dessus de la morne campagne
On ne voit plus comment poser les couleurs
Seule apparaissent les douleurs

Douleur du froid et du vent
Qui isolent les gens
Engourdis par tant de lourdeurs
Et rejaillir les peurs

Peur d'un hiver éternel
Peur des loups au près
Si près  à l'intérieur
De nos propres murs
Battis avec nos propres sécrétions
Par nos propres terreurs

Brisons les murs et chantons le soleil
Que l'hiver meure et naisse le printemps
Que  le vent emporte avec lui

Toutes ces horreurs même pour un temps


 

  poème  à deux

http://lejongleurdemots.over-blog.com

 

Partager cet article
Repost0

philosophie

Écrire

Malgré l’usure

Malgré l’érosion

Malgré les tremblements

Malgré l’éclatement des pierres

Écrire

Malgré le grand éboulement

Écrire

Parmi les gravats

Écrire

A même les décombres

 

 

Texte libre